Le club mis en vente en avril dernier, peut encore compter sur plusieurs candidats officiellement déclarés

LIVERPOOL L'homme d'affaire chinois Kenny Huang a annoncé vendredi qu'il renonçait à racheter le club anglais de Liverpool. Kenny Huang, milliardaire chinois basé à Hong Kong, qui était avec sa société d'investissements QSL Sports, un des plus sérieux prétendants à s'être déclaré pour le rachat des Reds, n'a pas précisé les raisons de son retrait.
"Durant ces derniers mois, nous avions prévu un plan de capitalisation qui aurait permis au club et à ses supporters d'avoir le nouveau stade et les joueurs-vedettes qui auraient contribué aux succès qu'ils méritent", a déclaré Huang dans un communiqué.

"Notre stratégie et notre capacité particulière à populariser le club en Asie aurait profité à tous, nous regrettons de ne pas avoir la possibilité de mettre en place cette stratégie", a-t-il poursuivi.

Début août, Huang avait été le premier candidat à présenter sa candidature, pour racheter le club de la Mersey au duo d'homme d'affaires américains George Gillett et Tom Hicks, propriétaire depuis trois ans.

La presse anglaise avait avancé que le Chinois avait fait une offre concrète, notamment auprès de la banque britannique RBS, créditrice des 300 millions d'euros de dettes accumulées par le club.

Le club mis en vente en avril dernier, conserve, parmi plusieurs candidats officiellement déclarés, le businessman et ancien joueur syrien, Yahya Kirdi, qui, début août, avait affirmé: "le contrat officiel de vente est dans sa phase finale de négociation".

Les supporters des Reds, eux, attendent confirmation.

© La Dernière Heure 2010