Parlant à voix basse et visiblement très choqués, des membres de l'équipe ont évoqué le coup de sang de leur dirigeant

NEUCHATEL L'homme d'affaires tchétchène Bulat Chagaev, actionnaire principal du club de football Neuchatel Xamax, a terrorisé ses joueurs, samedi soir, après le match nul à domicile 2-2 contre Lausanne, rapporte le site internet 20minutes.ch.

Ulcéré par l'incapacité de son équipe à s'imposer contre Lausanne, dernier du classement du championnat, Chagaev a, selon le site "20 minutes.ch" littéralement terrorisé ses joueurs et son staff dans les vestiaires, qu'il avait rejoints avec des gardes du corps armés.

Interrogé, un porte-parole du club a confirmé dimanche à l'AFP que M. Chagaev était allé "accompagné" dans les vestiaires, pour "mettre les choses au point" avec les joueurs et l'entraîneur, sans autre commentaire.

Cet incident est survenu quatre jours après la conférence de presse de l'entraîneur Joaquin Caparros pour signifier son opposition à toute ingérence de ses dirigeants dans son travail.

Parlant à voix basse et visiblement très choqués, des membres de l'équipe ont évoqué le coup de sang de leur dirigeant. "Un jour, il va tous nous tuer", a chuchoté un joueur à ses collègues, selon le site.

"Ca ne peut pas durer ainsi", a rapporté un joueur sous couvert d'anonymat, "c'est impossible de travailler dans ces conditions. Personne n'est en confiance. C'est à un point que si l'on fait une mauvaise passe ou que l'on rate un contrôle, on a peur de ce qui peut se passer ensuite".

"Aujourd'hui, il y a presque eu une bagarre avec le coach. M. Caparros lui a répondu et les gardes du corps de M. Chagaev ont empêché le Tchétchène de lui sauter au cou. Il faut qu'on réagisse en équipe. Cette situation est insupportable. Les nouveaux ont été menacés, particulièrement Bikana", a encore dit le joueur au journaliste de 20minutes.ch.

Les joueurs ont indiqué être prêts à monter au front, si les salaires ne sont pas versés le 1er septembre, et songeraient à ne pas disputer la prochaine rencontre de championnat, le dimanche 11 septembre contre les Grasshoppers de Zurich.

Arrivé en mai à la direction de Xamax, le Tchétchène avait renvoyé toute l'équipe de direction et le staff en place quelques instants après la défaite 2-0 de son club à Bâle.

© La Dernière Heure 2011