Le pouvoir des Rangers

Football

Laurent Denuit

Publié le

Le pouvoir des Rangers
© Photonews

3e journée de Champions League. En forme, les Ecossais peuvent perturber le plan de bataille de Barcelone


Le classement des groupes


GLASGOW Vainqueurs de leurs deux premiers matches dans le groupe E, contre Stuttgart et à Lyon, et récents tombeurs du Celtic (3-0) lors du choc, samedi, du championnat d'Ecosse, les Rangers impressionnent. Ce soir, ils reçoivent Barcelone, co-leader, et ses stars (Deco, touché aux adducteurs, est absent, comme Eto'o, Yaya Toure, Zambrotta, Edmilson et Marquez; Ronaldinho fait son retour) avec l'ambition de prendre option sur la qualification : le vainqueur de ce choc aura huit orteils en huitièmes de finale.

"Le Barça est l'une des meilleures équipes du monde, mais personne n'est imbattable", souligne avec justesse le capitaine Barry Ferguson qui étaye son analyse en soulignant qu'il faisait partie de l'équipe d'Ecosse victorieuse de la France au Parc des Princes en septembre.

Rétabli, Thomas Buffel, qui n'était finalement pas sur le banc lors de l'Old Firm, patientera avant de retrouver l'équipe, tout comme Jean Claude Darcheville (l'attaquant français n'est pas remis d'une blessure aux ischio-jambiers) et Brahim Hemdani (le médian franco-algérien souffre toujours des adducteurs), absents samedi aussi.

Au Barça, on espère que la première défaite de la saison ne laissera pas de traces à Ibrox Park. Car samedi, à Villarreal (3-1), ses vedettes étrangères ont paru émoussées après les efforts consentis avec leur sélection nationale. Johan Cruyff, triple champion d'Espagne et vainqueur de la C1 avec l'équipe catalane, a d'ailleurs, déjà, tiré la sonnette d'alarme, qualifiant l'arrière-garde de Rijkaard de "défense de beurre" ! Les Rangers pourront-ils s'y enfoncer avec autant de facilité que Villarreal ?

Malheur au vaincu à Stuttgart

L'autre match de ce groupe E, entre les deux zéros pointés , est tout aussi important : le vaincu de Stuttgart - Lyon ne devra plus espérer que la Coupe de l'Uefa pour sauver sa saison européenne. Les Allemands, humiliés ce week-end par Hambourg (4-1), semblent d'avantage touchés que les Français, qui, malgré deux défaites, six buts encaissés, zéro marqué en C1, se sont consolés en retrouvant leurs marques en Ligue 1. De plus, Stuttgart doit faire face à de nombreuses absences : Boka, Magnin, Marica, Antonio da Silva, Delpierre et Hitzlsperger sont tous blessés ! Mais Alain Perrin, privé du suspendu Fred et des blessés Cris, Coupet et Müller, espère lui pouvoir compter sur Juninho et Toulalan, incertains.

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info