Le directeur sportif du club avait écopé de 9 mois

PARIS Le Paris SG a annoncé jeudi soir qu'il faisait appel de la suspension de neuf mois ferme de son directeur sportif Leonardo pour son coup d'épaule à l'arbitre du match PSG-Valenciennes le 5 mai.

Le club champion de France, qui comptait confier la charge d'entraîneur à Leonardo en remplacement de l'Italien Carlo Anceliotti sur le départ, évoque dans un communiqué une "décision infondée et extrêmement sévère" et se dit "totalement solidaire de son directeur sportif.

Désormais, il semble pour le moins compliqué de confier la direction de l'équipe à quelqu'un qui n'aura pas le droit de s'asseoir sur le banc de touche avant le 8 février prochain dans les compétitions françaises.

Leonardo encourait même une suspension d'un an, selon le barème disciplinaire. Lui et le club ont dix jours pour faire appel devant la commission supérieure d'appel de la Fédération française.

Lors de ce match contre Valenciennes (1-1) de la 35e journée, l'arbitre avait exclu le défenseur parisien Thiago Silva, qui l'avait touché au buste.
Après le match, au retour vers les vestiaires, des caméras de Canal+ filment Leonardo visiblement en train de donner un coup d'épaule à M. Castro.

© La Dernière Heure 2013