1) En 2012, Francis dispute son premier choc wallon, quel est le score final ?

Jelle Van Damme : A mon avis, on a gagné car je n’ai jamais perdu contre les Carolos. Peu importe le score. 

Francis N’Ganga : On avait perdu 6-1.

Jelle Van Damme : Oufti !

Réponse correcte : 2-6.

Jelle Van Damme : 2-6 à Charleroi ? 

Francis N’Ganga : Je donne l’assist pour le 1-1.  

Jelle Van Damme : On s’en fout… 2-6 !!

2) Après le match, un évènement déclenche la polémique. Lequel ? 

Francis N’Ganga : Le drapeau de Pocognoli au milieu du terrain. 

Bonne réponse 

Jelle Van Damme : Tu aurais fait la même chose, non ?

Francis N’Ganga : Moi, je faisais des doigts d’honneur (rires).

3) Vous souvenez vous d’un choc wallon, à Sclessin, où vous avez tous les deux été décisifs ? 

Francis N’Ganga : 2013-2014 ? C’est le match où je me blesse. Score final : 2-2. 

Bonne réponse 

Jelle Van Damme : Moi, j’ai marqué ce jour-là ? Je ne me souviens pas du tout (rires).

4) Durant ce match, un évènement déclenche également la polémique. Lequel ? 

Jelle Van Damme : Un carton rouge ?

Francis N’Ganga : Non. Mon doigt d’honneur aux supporters après ma blessure. Je me fais les croisés, ce jour-là. Je sors aidé par les médecins et je me fais insulter. A chaud, je n’ai pas pu résister. 

Bonne réponse

5) En 2014-2015, un joueur du Standard permet à Charleroi de se qualifier pour les PO1 en marquant contre Genk. Qui est ce joueur ? 

Francis N’Ganga : Belfodil ?

Jelle Van Damme : Non, c’était après. C’est Julien De Sart. 

Bonne réponse

6) La même année, le dernier match des PO1 oppose le Standard à Charleroi. Et il est décisif pour les deux équipes. Pourquoi ? 

Jelle Van Damme : J’étais suspendu, moi non ?

Francis N’Ganga : Je me souviens juste que le Standard gagne 2-0. 

Réponse : le gagnant se qualifiait pour les tours préliminaires de l’Europa League, le perdant jouait le barrage avec le vainqueur des PO2.

7) La saison suivante, en octobre 2015, le choc wallon entre le Standard et Charleroi est interrompu par les supporters à 2-1. Qui marque le 2-2 pour le Standard ? 

Francis N’Ganga : C’est lui, là. Avec sa vieille frappe. Même à l’entraînement il ne marque pas des buts comme ça.

Jelle Van Damme : L’important, c’est de les réussir en match (sourire). 

Bonne réponse

8) Citez les autres buteurs de ce match-là. Score final : 2-3. 

Jelle Van Damme : Le dernier, c’est… l’attaquant qui joue en France. Renaud Emond. Mais le premier… Un défenseur ? Dino Arslanagic ?

Francis N’Ganga : Et pour nous… Baby ? Et Perbet ? 

Bonne réponse

9) Avant ce match, quel était la position du Standard au classement ? 

Jelle Van Damme : On était mauvais… 15e ? 

Réponse : Dernier.

10) Dernière question : lequel d’entre vous a joué le plus de chocs wallons ? 

Francis N’Ganga : C’est lui, non ? 

Jelle Van Damme ; Je pense aussi que c’est moi. 

Réponse : Francis N’Ganga en a disputé 12 et Jelle Van Damme 9.