Le Real Madrid s'est un peu plus enfoncé dans la crise, battu samedi à Valladolid (1-0) lors de la 11e journée du Championnat d'Espagne


MADRID Le Real Madrid s'est un peu plus enfoncé dans la crise, battu samedi à Valladolid (1-0) lors de la 11e journée du Championnat d'Espagne de football et désormais à cinq points du leader, le FC Barcelone, qui s'est imposé dimanche soir à Huelva (2-0).

Le Barça a remporté en Andalousie son neuvième match consécutif en Liga et possède trois points d'avance sur Villarreal (2e), repris à la dernière minute du temps réglementaire à Malaga (2-2).

Le FC Barcelone a nettement dominé mais a longtemps buté sur le bloc défensif du Recreativo. La formation catalane a néanmoins trouvé la brèche grâce à une combinaison sur coup franc, initiée par Xavi et conclue par un excellent Messi (51e). Keita a marqué le second but en fin de match après une reprise manquée d'Eto'o (86e).

Le contraste est saisissant entre les deux plus grands clubs espagnols, le Real souffrant et perdant face à des équipes que le Barça a fait voler en éclats cette saison.

Avant de s'incliner à Valladolid, le Real avait arraché une victoire face à Malaga à domicile, lors de la précédente journée (4-3). Le FC Barcelone s'était auparavant largement imposé à Malaga (4-1) et a corrigé Valladolid au Camp Nou (6-0).

L'entraîneur allemand du Real Madrid, Bernd Schuster, est encore un peu plus isolé et plus que jamais menacé après cette nouvelle défaite.
Le club "merengue", double champion d'Espagne en titre, a perdu quatre de ses six derniers matches (deux en Ligue des champions, un en Coupe d'Espagne où il été éliminé par un club de 3e division, et un en Liga).

"Concentré"

Schuster, qui peut se réfugier derrière l'épidémie de blessures qui touche son équipe, ne nie pas la "situation difficile" dans laquelle elle se trouve mais rappelle que "la saison dernière (ils avaient) vécu des moments similaires".
"Je ne me soucie pas de ce qui peut se dire, assure l'entraîneur allemand. Je reste concentré sur mon travail." Le Real a une semaine pour préparer une rencontre capitale à domicile face à Huelva.

Villarreal, seule équipe invaincue en Liga, a beaucoup mieux digéré que le Real Madrid son échec en Coupe d'Espagne mais, pour ne pas avoir su creuser l'écart à 2-1, a dû se contenter d'un point sur la pelouse de Malaga (2-2).
"Nous avons marqué deux beaux buts et nous avons eu des occasions de tuer le match, mais nous avons perdu deux points sur deux coups de pied arrêtés", a regretté l'entraîneur chilien de Villarreal, Manuel Pellegrini.
Le "sous-marin jaune" n'a plus perdu en Liga depuis la 32e journée de la saison dernière et une défaite 1-0 à Almeria, le 13 avril.

L'Atletico Madrid a signé une belle victoire à domicile face au Deportivo La Corogne (4-1) avec notamment un doublé de l'attaquant Diego Forlan, qui retrouvera l'équipe de France avec l'Uruguay mercredi au Stade de France.

© La Dernière Heure 2008