"Nous sommes un club atypique", a lancé hier Jesse De Preter, le directeur général du BX Brussels, à l’occasion de la présentation du club qui appartient désormais à Vincent Kompany et qui est dirigé par sa famille (Christel, sa sœur, en est la présidente, Pierre, le papa, et François, le frère, les autres administrateurs).

Et de fait, le nouveau club bruxellois dont l’équipe première, toujours coachée par Patrick Thairet, jouera ses matches de championnat au stade communal de Jette, avait invité la presse et ses supporters dans le cadre de Tour et Taxis dans un hangar balayé par un vent pas désagréable en ces temps de chaleur estivale…

"Ce projet de club de football qui se concrétise, c’est le rêve de gosse de mon frère Vincent", entamait Christel Kompany. "Ayant repris les entraînements lundi avec Manchester City, il ne pouvait pas être présent aujourd’hui, mais il tient un rôle important d’autant qu’il a donné beaucoup d’idées."

Depuis la prise de fonction de la famille Kompany dans le club créé par Michel De Wolf (voir ci-contre) en mars dernier, il avait toujours été précisé que le club jouerait un rôle social accru en plus de l’aspect purement footballistique.

"Nous savons que nous serons jugés sur les résultats de l’équipe première", explique Junior Ngalula, le directeur sportif. "C’est pourquoi nous avons constitué une équipe capable de jouer le plus haut possible (NdlR : capital de 700.000 euros dont 50 % affrétés aux salaires des joueurs) , sans dire pour autant que nous jouerons le titre, même si nous l’espérons tous."

Mais ce qui transparaît le plus, c’est que "tous les jeunes Bruxellois sont les bienvenus au BX Brussels", poursuit Jesse De Preter (NdlR: actuellement, 150 jeunes ont posé leur candidature permettant de constituer des équipes de U6 à U12). "Nous ne les sélectionnons pas sur base du seul talent. Ces derniers mois, nous avons discuté avec les pouvoirs publics, des associations, des universités et des entreprises. Plusieurs idées sont nées de ces rencontres. Nous sommes ainsi à la recherche d’un coach social, qui fera la liaison entre les joueurs, leurs familles, les écoles et les instances sociales. Nous allons en outre mettre sur pied un nouveau système de points, grâce auquel les joueurs pourront récupérer l’argent de leur cotisation. Ils recevront des points de bonus s’ils se comportent bien à l’école".

Le BX organisera aussi une fois par mois des tournois de football dans des lieux atypiques de Bruxelles, appelés pop-up. Ils seront accessibles à tous.