Les deux adversaires en quarts de finale de la Coupe enthousiasment les foules cette saison !


Walter Baseggio signe à Mouscron


Dahmane casse son contrat à Genk


BRUXELLES Pour la troisième fois en trois tours, le match de Coupe du Standard sera retransmis à la télé, sur Club RTL. Et, cette fois aussi, sur Sporza , côté flamand.

Il faut dire que le Standard est un produit qui fait recette en terme d'attractivité... Tout comme le Cercle, d'ailleurs. Sclessin affiche souvent complet en championnat tandis que les Brugeois du Cercle n'ont jamais attiré autant de supporters que cette saison. Quelles sont les raisons de cette cote de popularité ? Elles sont multiples.

Les résultats : le Standard et le Cercle comptent tous deux douze victoires en dix-neuf journées de championnat. Il faut y ajouter leurs deux succès en Coupe. Les Liégeois ont l'avantage d'entretenir le suspense : tout le monde se demande s'ils pourront rester invaincus jusqu'au terme de la saison...

La manière : ces deux formations attirent les foules... et ne les déçoivent jamais ! Liégeois et Brugeois, du Cercle, ajoutent la manière au résultat. Là où le Club gagne souvent par le plus petit écart, le Standard et le Cercle multiplient les gros scores. Ils ont d'ailleurs les deux meilleures attaques du championnat : 46 buts inscrits pour le Cercle et 40 pour le Standard ! Et le danger peut venir de partout. Au Standard, c'est quasiment l'égalité parfaite entre les trois attaquants : Jovanovic est à 9 buts, De Camargo et Mbokani à 7. Witsel suit avec 6 buts. Côté brugeois, Iachtchouk et De Sutter sont chacun à 10 roses mais les médians trouvent aussi facilement le chemin des filets : De Smet a déjà inscrit 6 buts tandis que Gombami en est à 8 réalisations ! Impressionnants et efficaces aux avant-postes, ils n'en demeurent pas moins très solides derrière : les Rouches ont la deuxième meilleure défense avec 13 buts concédés (12 pour le Club Bruges) tandis que le Cercle n'a encaissé que 17 fois (3e défense, ex aequo avec le GB).

L'effet de surprise : qui aurait misé sur un tel classement à un peu plus de la mi-championnat ? Le Standard, deuxième à un point du leader, malgré un noyau qu'on disait étriqué, et le Cercle... troisième à quatre longueurs du Club ! L'effet de surprise est encore plus grand du côté du Cercle...

Les jeunes et/ou les révélations : si le Standard et le Cercle sont les révélations de la saison, c'est notamment parce qu'ils alignent des jeunes et/ou des révélations. La moyenne d'âge du onze de base rouche (les plus âges sont Dufer et Jovanovic avec... 26 ans) est de 23,27 ans ! Celle de l'entrejeu (Dufer - Fellaini - Defour - Witsel) est de 21 ans. À Bruges, on retrouve plusieurs trentenaires (Viane et Iactchouk : 30 ans; Serebrennikov : 31 ans; Van Mol et Hasi : 36 ans), expérimentés et revanchards, qui se mêlent aux jeunes révélations comme Gombami 24 ans, De Smet et De Sutter 22 ans !

Bref, le Standard et le Cercle soufflent un vent de fraîcheur sur le foot belge. Voilà qui explique leur succès populaire !



© La Dernière Heure 2008