"Il y a eu une mission de sauvetage à la police, c'est tout ce que l'on peut dire"

BERLIN L'international tchèque Martin Fenin, hospitalisé en raison d'une hémorragie cérébrale depuis samedi matin à Cottbus, s'était défenestré d'une chambre d'hôtel de la ville, rapporte mercredi la presse allemande.

"Il y a eu une mission de sauvetage à la police, c'est tout ce que l'on peut dire", a déclaré un porte-parole de la police, sans préciser si la défenestration était voulue ou accidentelle.

Selon le quotidien Bild, le joueur de 24 ans a chuté du 2e étage de l'hôtel. Son corps était chargé d'alcool et de barbituriques.

"Il m'a dit qu'il ne se souvenait pas de grand chose de cette nuit", a déclaré Claus-Dieter Wollitz, l'entraîneur de Cottbus. "Martin peut prendre tout le temps nécessaire pour revenir", a assuré pour sa part le président du club, Ulrich Lepsch.

"Cela faisait plusieurs mois que j'étais ébranlé par le sentiment de résignation, de solitude et la dépression. Le refuge dans les médicaments n'a fait qu'aggraver la situation", a expliqué dans un communiqué le joueur.

Transféré en 2008 à l'Eintracht Francfort pour 3,5 millions d'euros, en provenance de Teplice, Fenin n'a pas répondu aux attentes dans un club relégué en D2. Passé à Cottbus fin août, il a aussi perdu sa place en équipe nationale.

Le cas Fenin intervient après la récente hospitalisation pour épuisement mental du gardien de but remplaçant de Hanovre, Markus Miller, et la démission de l'entraîneur de Schalke pour surmenage.

Il y a près de deux ans le gardien international allemand Robert Enkel, dépressif, s'était suicidé à 32 ans.

© La Dernière Heure 2011