Voici un petit florilège des perles de Zona


BRUXELLES Ce n'est pas la semaine de Jonathan Legear, c'est le moins que l'on puisse écrire. Abattu, le joueur s'est présenté devant la presse ce mardi pour y annoncer les bonnes résolutions qu'il comptait prendre afin d'améliorer sa conduite.

Un exercice compliqué pour celui qui préfère quand on parle de lui pour ses performances sportives que pour ses frasques. Malheureusement, son plus grand fait d'arme de la saison est pour l'instant cet accident à Tongres. Un nouveau buzz créé par le Liégeois, ce qui nous donne l'occasion d'établir le top 10 des faits marquants liés à l'ex-Mauve.

Un top 10 établi par ordre chronologique que vous pouvez découvrir sur Tackle On Web, notre blog 100% foot. En avant goût, voici ce qui vient en 11e position dans notre classement, à savoir son accident de samedi soir :

11 : Octobre 2012, Zona plante sa Porsche dans une station essence. Un peu éméché, il lâche ceci en sortant de la voiture : "Ouille, j'ai transformé le magasin en drive-in". Après avoir cuvé, le joueur se confond en excuses et lâche sur Twitter un "Why always me ?" qui n'est pas sans rappeler le t-shirt de Mario Balotelli. Cela nous paraît tout de même un peu gros et l'intéressé nous confirme qu'il n'a aucun compte Twitter, ni Facebook d'ailleurs. On se devait de rétablir cette vérité. Dans la foulée, Jona nous livrait l'interview ci-dessous.


Reviens-nous, Jonathan !

Espérons tout de même pour le joueur qu'il retrouvera rapidement son meilleur niveau. On se souvient de ses meilleurs matches sous la liquette mauve et notamment en Europa League où il avait fait des ravages avant de partir vers Grozny.

Sa prestation époustouflante lors de Belgique-Autriche (4-4) est l'une des références du joueur au plus haut niveau. Legear avait alors démontré tout ce qu'il pouvait apporter aux Diables rouges malgré la concurrence : vitesse, percussion, centres, etc. Bref, un vrai ailier de débordement, ce qui nous manque dans certains matches. Nulle doute que Marc Wilmots regrette de ne plus pouvoir le compter parmi les options sérieuses au moment d'établir ses sélections. Et nous aussi !