Le directeur sportif du PSG était jugé pour sa bousculade sur l'arbitre Alexandre Castro de la rencontre PSG-Valenciennes


PARIS Leonardo a écopé de neuf mois ferme de suspension de banc, de vestiaires d'arbitres et de toute autre fonction officielle, jeudi, alors que le Paris SG est frappé d'une pénalité de trois points avec sursis, a décidé la Commission de discipline du football français jeudi.

Leonardo était jugé pour sa bousculade sur l'arbitre Alexandre Castro de la rencontre du Championnat de France du 5 mai PSG-Valenciennes (1-1). Le directeur sportif du PSG champion de France risquait jusqu'à un an de suspension ferme.

Leonardo s'était montré plutôt confiant: "Je suis content d'avoir pu être entendu. J'ai raconté ce que j'ai vécu. Maintenant, j'attends sereinement la décision".

La pénalité de trois points avec sursis concerne le championnat 2013-2014.

© La Dernière Heure 2013