Le Mouscronnois préfère prendre la direction de La Gantoise

MOUSCRON Hier soir, Christophe Lepoint s'est entretenu avec son manager. Un départ du Canonnier est de plus en plus d'actualité. Deux clubs aimeraient s'attacher ses services : Lokeren et La Gantoise.

L'offre faite par les Waeslandiens semble plus intéressante pour l'Excel que celle de La Gantoise, mais Christophe Lepoint demande aux dirigeants hurlus de ne pas négocier avec Lokeren.

"Je ne signerai pas un contrat à Lokeren", explique-t-il. "J'ai appelé Benoît Roul, qui s'occupe de mon transfert à l' Excel, pour lui dire de ne pas négocier avec ce club. Je ne veux pas y aller. Même si un transfert à Lokeren apporterait plus d'argent au club, je lui demande de respecter mon choix."

Christophe Lepoint se sent plus attiré par La Gantoise. "Je préfère aller à Gand. J'ai énormément de respect pour Michel Preu- d'homme et j'ai déjà travaillé avec Manu Ferrera à Anderlecht. Je pourrais aussi retrouver Adnan Custovic que j'ai côtoyé pendant cinq mois ici."

L'importance de la ville et l'ambition du club font également pencher la balance. "Lorsqu'on compare les deux villes, il n'y a pas photo. Gand est une grande ville et La Gantoise un club très ambitieux. Le projet d'un nouveau stade illustre parfaitement cette volonté de grandir", argumente-t-il.

L'Excelsior ayant trouvé un accord aussi bien avec Lokeren qu'avec La Gantoise, tous les signaux sont au vert en vue d'un transfert. Lepoint ne veut néanmoins pas affirmer qu'il ne portera plus la vareuse hurlue après le match de samedi à Malines.

"Je sais que Mouscron aimerait me garder jusqu'à la fin de la saison. On pourrait donc imaginer que je ne quitte le Canonnier que dans six mois."



© La Dernière Heure 2009