Mené 0-1 puis 2-3 par la Fiorentina, le club milanais est parvenu à inverser la tendance dans les derniers instants grâce notamment à un but de Romelu Lukaku. Radja Nainggolan, prêté la saison dernière à Cagliari, est monté au jeu à la 75e minute.

Vice-champion en titre, l'Inter a très mal débuté son match. Lymphatique, la défense a laissé faire la 'Viola', qui a rapidement pris les commandes via Kouame (0-1, 3e). On pensait les troupes d'Antonio Conte lancées après les buts de Lautaro Martinez (1-1, 45e+2) et de Ceccherini contre son camp (2-1, 52e) mais les Florentins ont repris l'avantage. Le Français Franck Ribery, 37 ans, a prouvé qu'il n'avait rien perdu de sa superbe, servant d'abord Castrovilli dans sa course (2-2, 57e) avant d'adresser un très beau ballon en profondeur à Chiesa (2-3, 63e).

Après cinq changements, dont les montées de Nainggolan mais aussi d'Achraf Hakimi et Arturo Vidal, nouveaux venus côté nerazzuri, l'Inter a finalement trouvé les ressources pour inverser la tendance.

Lukaku, 34 buts la saison dernière, a ensuite son compteur 2020-2021 et sonné la révolte. Le Diable Rouge, à la reception d'un centre d'Hakimi, a terminé une brillante phase collective (3-3, 87e). Dans la foulée, Danilo D'Ambrosio a offert la victoire à l'Inter, à la réception d'un centre d'Alexis Sanchez, lui aussi sorti d'un banc intériste très fourni (4-3, 89e).

L'Inter pointe à la 8e place avec 3 points alors que la Fiorentina est 10e (3 pts).

© AFP

Le Real Madrid se fait peur mais s'impose au Betis Sévile

Après une première sortie manquée la semaine dernière, le Real Madrid s'est imposé in extremis samedi sur le terrain du Betis Séville (2-3) dans le cadre de la 3e journée du championnat espagnol.

Après une très belle parade de Thibaut Courtois sur une tête d'Antonio Sanabria (7e), le Real a ouvert le score grâce à Fede Valverde, bien servi au premier poteau par le Français Karim Benzema (0-1, 14e). Les Andalous ont répliqué par Aissa Mandi (1-1, 35e) sur une tête à bout portant et par William Carvalho sur un tir puissant (2-1, 37e).


En seconde période, les champions d'Espagne sont repassés devant après un but contre son camp d'Emerson (2-2, 48e), exclu quelques minutes plus tard (67e), et un pénalty transformé, sur une 'Panenka', par le capitaine Sergio Ramos (2-3, 80e).

C'est la première victoire en championnat pour les Madrilènes, contraints au partage dimanche dernier à la Real Sociedad (0-0). Le Real est 5e avec 4 points alors que le Betis, qui a concédé la première défaite de sa saison, est 2e avec 6 points et un match de plus que son adversaire du soir.

Eden Hazard n'était pas sur la feuille de match. Le Diable Rouge est toujours à la recherche de sa meilleure forme après sa blessure à la cheville.