La sanction des instances footballistique est drastique. La Fifa et l’UEFA ont décidé d’exclure la Russie de toutes leurs compétitions. Et le malheur des uns fait le bonheur des autres. Tour d’horizon.

Coupe du monde 2022 : la Pologne en finale

L’annonce officielle n’a pas encore été donnée pour le barrage prévu fin mars, mais il est déjà clair que la Russie sera exclue. Et il n’y aura pas de remplaçant ou de pays repêché.

La Pologne, qui devait affronter les Russes le 24 mars, sera automatiquement qualifiée pour la finale du barrage. La bande de Robert Lewandowski n’a donc plus qu’un match à gagner pour accéder au Mondial au Qatar. Ce sera le 28 mars face au vainqueur de Suède - République tchèque.

Europa League : Leipzig qualifié pour les quarts

Seul club encore engagé dans une compétition européenne, le Spartak Moscou ne pourra pas participer à son huitième de finale contre Leipzig. Les Allemands sautent donc une étape et rejoignent les quarts de finale.

Ligue des nations : vers une nation promue

En juin prochain, c’est la nouvelle édition de la Ligue des nations qui débutera. La Russie figurait dans le groupe B2 avec l’Islande, Israël et l’Albanie. Pour remplacer la sélection de Valeri Karpine, l’UEFA envisagerait de promouvoir une nation de Ligue C en B et une de Ligue D en C.

Euro féminin 2022 : le Portugal repêché

L’exclusion de la Russie pour l’Euro féminin prévu en juillet prochain doit encore être actée. Mais la solution la plus logique, et celle qui devrait être retenue, serait de repêcher le Portugal, qui avait disputé des playoffs contre la Russie en avril 2021.