CHARLEROI Le voyage de l'Olympic à Genk s'annonce encore plus difficile qu'au départ à cause des infortunes qui déciment son noyau. Le ROCCM crie à l'injustice au sujet des suspensions. Car si Terwagne est puni pour une carte rouge en championnat, Diawara et Rouani seront en tribune pour abus de cartes jaunes en Coupe de Belgique.

"Ce n'est pas juste car les équipes de première division entrent en lice alors que nous avons déjà joué trois rencontres. Les compteurs auraient dû être remis à zéro lors de ces seizièmes de finale" , clame-t-on en choeur à la Neuville.

"Au Standard, nous n'avions pas été ridicules il y a deux ans. Ce sera encore le cas cette fois-ci car l'Olympic offrira à nouveau le visage d'une équipe pratiquant du beau jeu" , positive cependant Aziz Alibhaï.

Julie Taddei, le bras droit du patron, relativise la portée d'un éventuel exploit.

"Un succès ne produirait pas un effet spectaculaire. Il y aurait un effet, certes, car on en parlerait, mais cela ne nous ferait pas passer de 500 tickets vendus par match à 2.000."