La Belgique revient à 2 points de son adversaire du jour, leader du groupe 1, qui compte toutefois une rencontre de plus.

Comme vendredi passé à Malte (2-3), les Espoirs belges se sont imposés en fin de match contre la République tchèque (2-1), mardi, à Louvain, dans leur 8e match de qualification à l'Euro U21. La Belgique revient à 2 points de son adversaire du jour, leader du groupe 1, qui compte toutefois une rencontre de plus. Youri Tielemans a offert la victoire aux Belges à la 88e minute. Dennis Praet avait ouvert le score (12e), mais Cermak avait rapidement égalisé (21e).

Auteurs d'un bon début de rencontre, les Diablotins ont mené dès la 12e minute au terme d'un splendide mouvement collectif. Après avoir transité par plusieurs joueurs en défense, le ballon est parvenu à Julien De Sart dans l'entrejeu. Celui-ci lança Thomas Foket, lequel centra à ras-de-terre depuis la droite. Charly Musonda laissa passer le ballon entre ses jambes, Dennis Praet surgit et envoya le cuir dans la lucarne de Zima.

La joie des Belges fut cependant de courte durée. À la 21e, Schick s'infiltra côté droit et donna en retrait pour Cermak, lequel remit les deux équipes à égalité (21e). Deux minutes plus tard, Cerny manquait de peu le deuxième but tchèque.

Le début de seconde période fut à l'avantage des visiteurs. Davy Roef eut ainsi l'occasion de se montrer décisif sur des tentatives de Schick (49e) et de Jankto (57e). Il fut ensuite sauvé par son poteau sur une frappe de Schick (71e).

Monté au jeu à la 69e minute, Siebe Schrijvers se créa deux opportunités sans toutefois parvenir à cadrer (80e et 82e). À cinq minutes du terme, le gardien tchèque Zima détourna une tête à bout portant de Michael Heylen. La délivrance tomba à deux minutes de la fin: un long dégagement de Roef était prolongé du crâne par Nany Dimata, monté à la pause, pour Youri Tielemans. L'Anderlechtois contrôla et enchaîna par une frappe au sol qui ne laissa aucune chance à Zima (2-1).

Ce succès permet à la Belgique de s'emparer de son destin. En effet, les garçons de Johan Walem sont, avec 18 points en 8 rencontres, 2es du groupe 1, avec un match de moins que la République tchèque, leader avec 20 points.

Les neuf vainqueurs de groupes seront qualifiés pour l'Euro Espoirs. Les quatre meilleurs deuxièmes disputeront des barrages. En gagnant leur deux derniers matches, le 7 octobre au Monténégro et le 11 octobre contre la Lettonie, à Louvain, les Diablotins décrocheront leur ticket pour l'Euro, disputé en Pologne en 2017. Les Tchèques auront la Moldavie comme dernier adversaire (7 octobre).