Football Les Espoirs doivent se relancer, ce mardi (20 h), contre la Bosnie.

Pour ne pas avoir concrétisé leur domination au pays de Galles, où ils ont passé leur temps à courir derrière le score(1-0), les Diablotins n’ont déjà plus le choix dans ces éliminatoires de l’Euro qu’ils disputent au sprint.

"Nous devons garder la tête haute. Je l’ai déjà dit au groupe. C’est toujours possible", veut croire le capitaine, Wout Faes. "Les autres équipes vont aussi laisser des points de côté. On ne peut plus donner d’autres cadeaux et on doit tout gagner. Tout le groupe veut prendre sa revanche et j’espère que nous le ferons."

Encore plus face à une équipe de Bosnie qui s’annonce comme un rival direct dans cette course à la qualification et qui, elle, a impressionné pour son entrée en lice en s’amusant contre la Moldavie en mars dernier (4-0). Et Johan Walem se méfie d’une formation "très à l’aise offensivement, avec un axe meneur de jeu - avant-centre qui fonctionne bien".

À noter que Sieben Dewaele, qui ressent encore une douleur née contre le Standard, et Albert Sambi Lokonga, ménagé sur demande d’Anderlecht, sont forfaits.

Le groupe Bodart (Standard), Svilar (Benfica/Por), Teunckens (Antwerp) ; Bornauw (Cologne/All), Busi (Charleroi), Bushiri (Blackpool/Ang), De Smet (Gand), Pletinckx (Zulte Waregem), Saelemaekers (Anderlecht), Sardella (Anderlecht) ; Bataille (Ostende), Peeters (Juventus/Ita), Rigo (Sparta Rotterdam/P-B), Verreth (PSV), Verstraete (Gand) ; Antonucci (Volendam/P-B), Amuzu (Anderlecht), Doku (Anderlecht), Openda (FC Bruges), Vanzeir (Malines).