Le scénario impliquant Wilrijk, pensionnaire de première provinciale, était également sur la table


BRUXELLES Les supporters du Beerschot ont choisi en masse le projet en troisième division avec Saint-Nicolas. Le scénario impliquant Wilrijk, pensionnaire de première provinciale, était également sur la table.

Environ deux mille supporters du Beerschot ont fait le choix, via e-mail, entre les deux scénarios qui sont sur la table pour ressusciter la saison prochaine le club tombé en faillite.

"Comme on pouvait déjà le présentir hier (ndlr: mercredi) une majorité a exprimé sa préférence pour une projet en troisième division, la piste Nagels", a déclaré le Beerschot Collectief sur sa page Facebook.

"Encore ce soir (ndlr: jeudi), le Collectief avec Tim Nagels se rendra chez notre bourgmestre avec un message collectif et clair affirmant que les supporters du Beerschot veulent garder le Kiel entre leurs mains. Si possible, une communication supplémentaire concernant cette réunion sera faite concernant cette réunion ultérieurement."

La piste Saint-Nicolas envisage un déménagement du matricule et de la licence de ce club à Anvers. Le projet serait entièrement repris par le Beerschot. L'ambition explicite est de continuer à jouer au football au Kiel. L'ancien président du Beerschot Paul Nagels, son fils Tim Nagels et Bob Van Jole ont reçu un mandat écrit du propriétaire de Saint-Nicolas pour négocier avec la ville d'Anvers en vue d'un déménagement du matricule et de la licence vers Anvers.

© La Dernière Heure 2013