Après deux journées, les équipiers d'Aruna et de Copa sont en quarts. L'Angola et la Tunisie devraient les rejoindre

ACCRA Le Sénégal de Mohamed Sarr (il risque de regretter d'avoir quitté Sclessin puisqu'il n'était même pas dans les 18 hier) a fait un grand pas vers... l'élimination en s'inclinant 3-1 contre l'Angola. Conjuguée au succès de la Tunisie sur l'Afrique du Sud, cette défaite oblige le Sénégal à battre largement l'organisateur de la Coupe du Monde 2010 tout en espérant qu'il y ait un vainqueur dans l'autre rencontre entre la Tunisie et l'Angola. "C'est une déception générale", a laconiquement déclaré Henri Kasperczak, le sélectionneur sénégalais.

Même si chacun voudra accrocher la première place, il ne serait guère étonnant que les Tunisiens et les Angolais, qui peuvent se contenter tous deux d'un point, ne se fassent pas inutilement la guerre pour assurer la qualification.

En attendant, au terme de la seconde journée de compétition, seule la Côté d'Ivoire a son billet pour les quarts de finale. Elle sera rejointe ce lundi par les deux premières équipes du groupe A. Si la Guinée devrait battre la Namibie et ainsi se qualifier, le match entre la Ghana et le Maroc sera crucial. Les Lions de l'Atlas sont dans l'obligation de l'emporter. Dans le cas contraire, c'est le pays organisateur qui atteindra les quarts de finale.

La Can 2008 perd les pédales : menaces et corruption

En attendant, on ne compte plus les incidents qui ternissent l'image de la CAN 2008. Après la tentative de corruption annoncée par l'entraîneur du Bénin, une autre a eu lieu sur des joueurs de la Namibie qui ont reçu des propositions pour perdre leur match face à la Guinée. Ils auraient été approchés, ici aussi, par une compagnie de paris. Et les frères Gyan (Asamoah et Baffour) ont voulu quitter la sélection du Ghana après qu'ils aient reçu, comme les membres de leur famille, des menaces téléphoniques qui trouvent leur origine dans un rendement sportif jugé insuffisant. Celui-ci (alors qu'Asomoah, 22 ans, a inscrit 15 buts en 22 sélections) avait déjà entraîné une bronca des supporters ghanéens lors du dernier match.



© La Dernière Heure 2008