Les Sang et Or dos à dos

Football

Thibaut Hugé

Publié le - Mis à jour le

Un bon quart d’heure et puis plus rien, ou si peu


TUBIZE C’est ce à quoi le spectateur neutre a assisté samedi soir lors de ce duel entre Sang et Or aux ambitions diamétralement opposées en Exqi League .

Ce point, au final, fait donc bien plus les affaires des Tournaisiens, bien que ceux-ci affichaient “un goût de trop peu à l’issue du match” , dixit Christophe Denie, leur T1 .

Le terrain, spongieux et rapidement indomptable, peut, en partie, expliquer ce piètre spectacle. L’hiver arrivant, cela n’ira cependant pas en s’améliorant pour des Tubiziens qui, depuis qu’ils évoluent avec trois attaquants, ont pourtant un cruel besoin de construire le jeu.

“Le scénario s’est déroulé comme prévu” , ajoute Mazzu, T1 de Tubize. “Après une demi-heure, il fut impossible de jouer sur un tel terrain !”

Haghedooren fut le premier à se créer une chaude opportunité (11e). Mais le défenseur tournaisien se trompa de camp en plaçant une tête sur son propre montant. Perbet, servi par un Karaca ayant montré du bon mais également quelques imprécisions, se créa sa première opportunité à la 13e. Mais la réussite tourna, pour une fois, le dos au Français, comme lorsque Mohamed arrêta un de ses essais à même la ligne à la 23e. Ou qu’une belle combinaison entre Njock et Perbet permit à Nzif, qui fêtait son retour, de trouver l’ouverture… avant que le juge de ligne ne le signale en position de hors-jeu (16e). Ce qui fit dire à Mazzu : “Soit le ballon est rentré et le but fut annulé, soit ce n’est pas rentré…”

Le match perdit alors en intensité et Tournai, notamment en fin de match, se montra le plus dangereux. Christophe Denie n’hésitant pas à clamer “pouvoir revendiquer la victoire vu le nombre d’occasions et le jeu affiché par l’adversaire ”.



© La Dernière Heure 2009

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info