Il s'agit de Dmytro Riznyk mais aussi d'Eduard Sobol (FC Bruges) et Yevhen Makarenko (Courtrai). La tenue du match de Ligue des Nations en Suisse prévu mardi est menacée.

La fédération ukrainienne a reçu les nouveaux résultats des tests lundi qui se sont avérés positifs pour Sobol, Makarenko et Riznyk. Les trois joueurs ont été placés en quarantaine dans leur chambre d'hôtel.

Sobol avait joué 90 minutes face à l'Allemagne samedi en Ligue des Nations et Makarenko avait disputé les 22 dernières minutes.

Les autorités suisses doivent désormais décider si le match pourra avoir lieu. Les deux nations sont déjà éliminées en vue du 'Final Four' mais la Suisse peut encore éviter la relégation en Ligue B.