Makelele prône plus de liberté offensive pour ses avants. 

Survivants de la phase classique, les Eupenois abordent les PO2 sans stress. « Les joueurs sont plus à l'aise et ont fait le plein d'énergie lors des trois dernières semaines», notait Claude Makelele lors du point presse. « Les playoffs vont permettre de reprendre du plaisir, tout en donnant le maximum pour être compétitif.» 

Si Yuta Toyokawa (entorse de la cheville) et Marc Valiente (mollet) sont sur la touche, le coach français reprend Leye dans la sélection élargie. Un entraîneur évoquant la notion de plaisir pour les... attaquants. « On veut confirmer notre bonne fin de parcours, en se montrant plus efficaces. Concernant les avants, ils ont dû consentir de nombreux efforts au niveau du travail défensif lors de la phase classique. L'objectif sera qu'ils prennent du plaisir lors de ces PO.» 

Et qu'ils puissent dès lors se concentrer plus sur leur mission offensive que sur l'obligation de défendre. Si l'ancien Madrilène offrira des minutes à des éléments en manque de temps de jeu, elles ne seront pas gratuites. « Oui, l'effectif tournera au cours des dix matches à venir. Ceux qui montrent de l'envie et un potentiel auront la possibilité d'avoir du temps de jeu. Je donnerai du temps de jeu à ceux qui le veulent et le méritent! »