Football

Au Barça, Abidal a rejoué pour la 1ere fois depuis un an !


BARCELONE L'Atletico Madrid (3e) a été accroché (0-0) par Getafe, dimanche à l'extérieur pour la 30e journée du championnat d'Espagne, et voit ainsi son retard sur le Real Madrid, vainqueur samedi (5-1) de Levante, passer à 3 points.

L'Atletico perd du terrain.

Les Rouge et Blanc, auteurs dimanche d'un match brouillon contre leurs voisins de la banlieue madrilène, Getafe, ont laissé s'échapper deux précieux points dans leur course à la 2e place, occupée par le Real.

Mais les hommes de Simeone, qui ont terminé la rencontre à neuf après les exclusions de Mario Suarez (72e) et de Godin (90+2), tous deux pour deux cartons jaunes, s'en sortent tout de même bien.

Car après une première période où les rares occasions étaient plutôt à inscrire à l'actif des visiteurs, la tendance s'inversait à la pause.

Barrada (48), puis Borja (79) mettaient le gardien de l'Atletico, Courtois, à rude épreuve et à la 69e, Getafe aurait même mérité un penalty quand Colunga était stoppé de manière irrégulière par Godin à l'entrée de la surface. Mais l'arbitre de la rencontre n'accordait qu'un coup franc, que Barrada expédiait de très peu à côté.

Après ce nul, les hommes de Luis Garcia comptent eux 44 points, ex aequo avec le Rayo, avec lequel ils sont à la lutte pour les places européennes.

Le Rayo ne dit pas adieu à l'Europe

En prenant assez facilement la mesure du Celta Vigo (2-0), dimanche à l'extérieur, le Rayo Vallecano s'est remis dans la course à l'Europe.

A seulement 3 points du Betis, 6e, les Madrilènes peuvent en effet toujours accrocher l'Europa League.

Dimanche, ils ont en tout cas dominé un Celta sans idées, avant-dernier au classement et dont la survie en Liga est loin d'être acquise. Les bourreaux des Galiciens ont eu pour nom Piti (14) et Delibasic (83).

L'Espanyol sous l'effet Aguirre

Arrivé fin novembre en Catalogne alors que le club était dernier de Liga, l'entraîneur mexicain Javier Aguirre a décidément bien redressé la trajectoire de sa formation, désormais 11e au classement.

Dimanche, l'Espanyol est allé chercher la victoire (2-0) dans le stade pourtant réputé bouillant de l'Osasuna Pampelune, grâce à des buts d'Hector Moreno (51) et Wakaso (90+2).

Barcelone s'impose, Abidal de retour sur le terrain

Le FC Barcelone a écrasé (5-0) Majorque grâce à un triplé de Fabregas et un doublé d'Alexis Sanchez, dans un match de la 30e journée du Championnat d'Espagne marqué par le retour du Français Eric Abidal, près d'un an après sa greffe du foie, samedi au Camp-Nou.

Après cette démonstration, les Blaugrana, toujours leaders, préservent leur avance de 13 points au classement sur le Real Madrid, 2e, qui l'a emporté tout aussi aisément (5-1) contre Levante.

Samedi, les Catalans ont prouvé qu'ils savent se passer de leur buteur prolifique Messi, récupérant d'une lésion musculaire à la cuisse survenue en quart de finale aller de C1 contre le Paris SG (2-2).

Jouant avec Fabregas en faux-neuf, les hommes de Vilanova n'ont fait qu'une bouchée d'un bien pâle Majorque.

L'entente a été parfaite entre Fabregas et Alexis Sanchez. Ces deux joueurs, fortement critiqués pour leurs prestations lors de cette 2e moitié de saison, se sont adressé mutuellement des caviars.

L'ex "Gunner" a profité deux fois d'un une-deux dans la surface avec le Chilien (20e, 37e). De son côté "El Nino Maravilla" a d'abord exploité une frappe de Fabregas mal renvoyée par Aouate (22e) avant d'être magistralement servi par Fabregas sur une passe en profondeur. Mais il a dû abréger son match, sortant blessé à la 85e minute.

Au retour des vestiaires, "Cesc" a lui profité d'un service d'Iniesta (46e) pour signer un triplé et devenir ainsi le deuxième meilleur buteur du Barça cette saison, derrière Messi.

Mais cette leçon du Barça est passée au second plan lorsqu'Abidal, greffé du foie en avril 2012 en raison d'un cancer à cet organe, a effectué son retour.

Entré à la 70e minute à la place de Piqué, le Français de 33 ans n'avait plus joué en match officiel depuis le 26 février 2012, pour un France-Allemagne en amical.

© La Dernière Heure 2013