La Real Sociedad, adversaire de l'Olympique Lyonnais mardi en barrage de la Ligue des champions, a montré qu'elle était déjà dans le rythme en domptant Getafe (2-0), samedi, en ouverture de la 1re journée du Championnat d'Espagne.

Privés de plusieurs cadres blessés, les Basques se imposés dans leur stade d'Anoeta sur des buts du Mexicain Carlos Vela (42e minute), tout premier buteur de la Liga 2013-2014, et du Suisse Haris Seferovic (70e).

L'entraîneur de la Real Jagoba Arrasate (35 ans), successeur du Français Philippe Montanier, a dû composer sans des joueurs importants comme le défenseur Mikel Gonzalez (fracture d'une vertèbre) ou l'avant-centre Imanol Agirretxe, forfait pour une déchirure musculaire.

Mais le jeu tout en vitesse et en débordements des attaquants "txuri-urdin" a progressivement asphyxié Getafe en première période, jusqu'à ce que Vela, bien lancé en profondeur par l'Uruguayen "Chory" Castro, ouvre le score sur une merveille de ballon piqué.

Castro, très en vue, avait auparavant trouvé la barre sur un tir du gauche à bout portant (15e).

Face à une de ses bêtes noires - deux victoires seulement en 12 matches de Liga joués contre Getafe -, la Real Sociedad a ensuite connu quelques frayeurs, avant que Haris Seferovic, particulièrement actif, ne mette les Basques à l'abri.

L'avant-centre suisse a marqué sur un ballon piqué après une passe de l'intenable Vela, lequel a raté en fin de match le but du 3-0 seul face au gardien (86e).

Le gaucher français Antoine Griezmann, originaire de Mâcon et qui va retrouver mardi à Gerland son club de coeur, était remplaçant et n'est pas entré en jeu.

La bonne forme de la Real Sociedad fait écho à celle de Lyon, qui a signé deux festivals offensifs en Ligue 1 contre Nice (4-0) puis à Sochaux (3-1), et laisse présager un match très ouvert mardi à Gerland, avant le match retour le 28 août à Anoeta.