le Real a prouvé qu'il avait du caractère et a montré qu'il entendait contrarier le plus possible son bourreau en Europe, le FC Barcelone


MADRID Le Real Madrid, qui s'est promené à Séville samedi (6-2), a privé Barcelone de la possibilité d'être sacré champion dimanche en cas de victoire contre l'Espanyol lors de la 35e journée du Championnat d'Espagne.
Le Real, qui avait déjà corrigé une grosse équipe espagnole, Valence, à l'extérieur il y a 15 jours (6-3), n'a fait qu'une bouchée du 6e de la Liga au stade Sanchez-Pizjuan.

Eliminé de la Ligue des champions, le Real a prouvé qu'il avait du caractère et a montré qu'il entendait contrarier le plus possible son bourreau en Europe, le FC Barcelone.

Cristiano Ronaldo, en lutte avec Leo Messi pour le titre de "pichichi", a flambé à Séville avec un quadruplé (31, 65, 70, 75). Ramos avait initié le festival offensif madrilène, d'un beau coup de tête (21). Kaka, d'une frappe enroulée du droit, a complété le récital (42). Cristiano Ronaldo est donc repassé en tête du classement des buteurs du Championnat d'Espagne avec 33 buts, soit deux de plus que Lionel Messi, qui joue dimanche avec le FC Barcelone.

Negredo, formé au Real Madrid, a juste sauvé l'honneur pour Séville (61, 84).
Le Real revient à cinq points de Barcelone, qui jouera dimanche le derby catalan contre l'Espanyol.

Valence, large vainqueur à domicile de la Real Sociedad (3-0), s'est accroché à la 3e place, alors qu'Almeria, battu à Getafe (2-0), sait qu'il jouera en 2e division la saison prochaine.

Les matches de la 35e journée de Liga ont été précédés d'une minute de silence en hommage à l'ancien golfeur espagnol, Severiano Ballesteros, décédé samedi à l'agê de 54 ans.

Valence, maltraité sur sa pelouse par le Real Madrid (6-3), a redonné le sourire à son public en dépassant la Real Sociedad avec un doublé de Soldado (16, 37) et un but de Jonas (25).

Villarreal (4e) joue dimanche à Majorque à un nouvel horaire (10H00 GMT) pour tenter de revenir à trois points de Valence et de sa place directement qualificative pour la prochaine Ligue des champions.

Dans le bas du tableau, la défaite d'Almeria à Getafe (2-0) condamne le club andalou, qui retrouvera la 2e division la saison prochaine. Almeria était remonté dans l'élite en 2007. Getafe de son côté respire un peu, avec 40 points.
Ce sera très compliqué pour Hercules Alicante (19e), qui s'est incliné à domicile face à un concurrent direct pour le maintien, le Racing Santander (3-2).

Le Deportivo La Cologne a laissé échapper deux points très précieux à Gijon (2-2) en encaissant un but à la 90e+6 sur penalty. L'entraîneur Miguel Angel Lotina était très remonté contre l'arbitre.

Malaga s'est presque sauvé en humiliant l'Atletico à Madrid (3-0) avec un nouveau but de la "Bestia" Julio Baptista, son sixième lors des quatre dernières journées. Le Brésilien, recruté cet hiver, se montre décisif en cette fin de saison pour le club andalou, entraîné par l'ancien entraîneur du Real Madrid, Manuel Pellegrini.

© La Dernière Heure 2011