Au bout d'un match fou, l'équipe de Niko Kovac a cependant eu peur jusqu'au bout. Après avoir été mené 3-0, grâce à un doublé de Wissam Ben Yedder et un but de Kevin Volland, Montpellier est revenu sur des buts de Elyes Wahi (63e) et Andy Delort (68e).

Mais on n'arrête plus Monaco. Grâce à treize points sur quinze possibles, les partenaires de Ben Yedder reviennent à trois points de Lille (3e) et Paris SG (2e), et à quatre du leader Lyon, en attendant la suite de la journée samedi.

Enfin efficace à l'extérieur, avec cette troisième victoire d'affilée (Dijon, Lorient), l'équipe de Niko Kovac a trouvé la bonne carburation dans son jeu et monte singulièrement en puissance. Elle se stabilise en haut du classement pour valider son renouveau.

Montpellier, qui n'a pris que cinq points en huit journées, traverse une très mauvaise période et pourrait même chuter dans la seconde moitié de classement.

Et pour cause : l'équipe de Michel Der Zakarian subit une véritable panne à la Mosson. Avec une seule victoire lors des huit ultimes matchs, elle ne peut rivaliser avec les autres prétendants à l'Europe.

Le talent a décidé de tout. Les deux attaquants internationaux de Monaco,le tricolore Ben Yedder et l'Allemand Volland ont tourmenté la défense friable de Montpellier au bout d'une première période longtemps serrée.

A la 24e minute, à la suite d'une reprise de volée de Ben Yedder repoussée par la transversale, Volland a été plus prompt pour placer un plat du pied gauche, ouvrir la marque et claquer son 10e but.

Dix minutes plus tard (34e), sur un centre du latéral brésilien Caio Henrique, Ben Yedder, à la limite du hors jeu, a placé une subtile tête hors de portée du gardien suisse Jonas Omlin.

Peu avant la pause (45 + 2e), Volland a été proche d'ajouter un troisième but. Celui-ci viendra à la 61e minute sur un pénalty transformé par Ben Yedder, consécutif à une faute du défenseur central Daniel Congré sur Volland...

Avant même le doublé de Ben Yedder, la machine monégasque s'était mise en route pour imposer sa maîtrise collective et n'avait laissé que des broutilles à l'équipe de Der Zakarian, généreuse, déterminée mais impuissante.

En basculant en 4-3-3, et profitant de la rentrée du milieu Teji Savanier, Montpellier s'est relancé en cinq minutes. Le jeune attaquant Elye Wahi, âgé de 18 ans, a réduit la marque pour sa seconde apparition (63e). Puis, Andy Delort, passeur, a marqué sur un centre de Florent Mollet (68e), avant d'obliger l'ancien Montpelliéran Benjamin Lecomte à une magnifique claquette. Le talent avait encore parlé.