Le premier point récolté par Grenoble à Monaco (0-0) constitue l'autre petit événement de la soirée

Tous les résultats de la 13e journée

PARIS Le Paris SG, battu in extremis par Nice samedi au Parc des Princes (1-0), a connu une terrible désillusion et n'est pas parvenu à enchaîner pour recoller avec le groupe de tête alors qu'Auxerre a poursuivi sa belle série au Mans (0-1) et pointe désormais à la 3e place du championnat à l'issue de la 13e journée.

Les quatre buts inscrits à Sochaux, la semaine dernière et la nouvelle formule tactique concoctée par Antoine Kombouaré (4-2-3-1 au lieu du 4-4-2) avaient laissé présager le début du renouveau pour le PSG, qui attendait une victoire depuis le 30 août.

Mais les vieux démons sont vite revenus à la surface et le club de la capitale a encore perdu des points précieux en route. Malgré le retour de suspension de Makelele et la guérison complète de Giuly, l'un des quatre joueurs parisiens victimes de la grippe H1N1 il y a quinze jours, le PSG, qui a touché trois fois les poteaux, a offert un visage bien peu séduisant avant de sombrer définitivement sur une tête de Rémy à deux minutes de la fin du temps réglementaire.

Avec une piteuse 12e place, Paris navigue bien loin des ambitions du début de saison avant le terrible déplacement qui l'attend à Marseille, le 20 novembre, juste après la mini-trêve internationale.
Tout le contraire de l'AJA, qui n'imaginait sans doute pas se retrouver sur le podium au bout de 12 rencontres. Les hommes de Jean Fernandez ont pourtant signé leur sixième succès d'affilée, coulant par la même occasion de malheureux Manceaux, toujours avant-derniers et qui ont manqué un penalty en fin de match.
Montpellier, l'autre équipe surprise du championnat, marque en revanche le pas. Après deux revers de rang, le promu a concédé le nul à Valenciennes (1-1) et s'éloigne doucement mais sûrement des premières places (6e).

La bonne affaire a en fait été réalisée par Lorient (5e), qui a écrasé Boulogne 5-0 grâce notamment à un doublé de Gameiro. Les Boulonnais, sans victoire depuis le 22 août, se retrouvent ainsi en position de relégable (18e).

Le premier point récolté par Grenoble à Monaco (0-0) constitue l'autre petit événement de la soirée. Les Isérois mettent ainsi fin à leur terrible série (11 défaites en 11 matches) et s'évitent une humiliation en n'égalant pas le triste record détenu par le CA Paris depuis la saison 1933-34 (12 revers d'affilée). Mais le GF38 reste bon dernier et la pression reste toujours intense sur les épaules de l'entraîneur Mehmet Bazdarevic.

Pour le patron technique du RC Lens (17e), Jean-Guy Wallemme, la victoire à Sochaux (2-1) offre par contre un peu de répit. Saint-Etienne (16e) respire également avec les trois points ramenés de Nancy (1-0) après trois défaites de rang.

© La Dernière Heure 2009