France

Pour beaucoup, Losc fait un leader très crédible

LILLE Depuis le début de saison, la Ligue 1 change de leader comme d’autres changent de chemises. Successivement, Paris (1re journée), Toulouse (de la 2e à la 5e), Saint-Étienne (6e et 7e), Rennes (de la 8e à la 10e) et Brest (de la 11e à la 13e) ont occupé la tête du classement.

C’est désormais à Lille que revient l’honneur de s’asseoir dans un fauteuil de leader aux allures de siège éjectable.

La première place du Losc ne tient qu’à un fil. Ou plutôt à une différence de buts positive (+8 contre +1 pour Montpellier). Surtout, deux petits points séparent Lille, premier, de Lyon, 8, tout en sachant que Rennes et Marseille qui comptent respectivement un et deux points de retard sur les Nordistes vont s’affronter la semaine prochaine en match retard.

Et puis, être leader fait de Lille “l’équipe à battre” rappelle Rudi Garcia. “L’objectif, c’est d’être dans les cinq premiers” , poursuit un Eden Hazard ambitieux. “Bien sûr qu’on peut aller au bout” , explique le Diable.

Nombreux sont en tout cas les acteurs de Ligue 1 à voir en Lille un postulant crédible au titre. “Vu le contexte général, je dirai que Lille peut être la surprise de cette année. Ils ont peut-être moins de pression que les autres grosses cylindrées”, estime l’entraîneur lorientais Christian Gourcuff. “Cette équipe est bien partie pour être au-dessus du lot”, confirme son homologue monégasque Guy Lacombe.

“Une équipe comme Lille est capable d’être championne de France”, répond en écho le coach sochalien Francis Gillot alors que pour le Valenciennois Philippe Montanier “sur le plan du talent pur et du onze type, Lille n’a rien à envier aux meilleurs comme Marseille et Lyon.”

Le principal atout du Losc reste bien avant tout la qualité de son jeu.

“C’est une équipe qui ressort rapidement, qui ne jette jamais le ballon” , décrypte Jean Tigana qui va croiser la route des Nordistes ce soir à Bordeaux. “Collectivement, c’est l’équipe la plus au point, dans la circulation de balle, c’est la meilleure équipe offensivement. Ils jouent systématiquement avec trois attaquants et des milieux qui se projettent rapidement vers l’avant.”

Ne reste plus qu’à ajouter davantage d’efficacité défensive au profil lillois pour faire des Nordistes des candidats en puissance au titre, car, comme le rappelle le Bordelais Matthieu Chalmé, “Lille a le potentiel pour être champion mais ce n’est pas la seule équipe” .



© La Dernière Heure 2010