Le dernier rempart de Genk rappelle que les gardiens occupent une place à part...

GENK "Cela se passe comme cela dans tous les clubs : un gardien titulaire qui est écarté de l'équipe à cause d'une blessure doit récupérer sa place une fois rétabli."

Logan Bailly, le dernier rempart de Genk, est bien placé pour évoquer la situation d'un gardien.

"C'est une place à part, qu'on ne chamboule pas toutes les semaines. Les gardiens fonctionnent beaucoup au mental. Imaginez, si Espinoza s'était blessé et que Renard avait dû monter au jeu. Cela n'aurait pas été évident. Mais Renard a déjà prouvé qu'il pouvait gérer la pression."

"Je n'ai pas été remis en question après ma blessure"

Le joueur formé au Standard estimait donc logique de revoir Olivier Renard dans le but contre Mons. Comme ce fut le cas après sa blessure à lui.

"Moi j'ai été blessé en début de match contre le GB et Sinan Bolat, qui est monté au jeu à ma place, a sorti un gros match", rappelle l'international Espoirs. "Mais, pour moi, cela allait de soi que je réintégrerais le onze de base une fois rétabli. Il n'y a pas eu cette remise en question. Un gardien doit être jugé sur la durée, pas sur trois matches. Surtout s'ils ne sont pas parfaits... Or, Renard a sorti de grosses prestations depuis plusieurs mois et il a gagné des points pour le Standard. C'est aussi grâce à lui si les Liégeois sont en tête."



© La Dernière Heure 2007