Germinal Beerschot 1 Lokeren 2

ANVERS "Je ne dors plus. Ma femme s'inquiète pour ma santé. Qu'ai-je effectué de travers ? On s'est renforcé au mercato estival, au mercato hivernal et on a rapatrié un excellent entraîneur. Mais on est toujours en fond de classement." Roger Lambrecht, l'emblématique président de Lokeren, a clamé tout son désarroi avant la rencontre. Il pourra retrouver le sommeil même si le 3e but parfaitement valable de Camara, dans les arrêts de jeu, fut annulé. Sans être exceptionnels, ses joueurs se sont donné de l'air, face à d'inexistants Anversois, en signant leur premier succès à l'extérieur de la saison. Ils peuvent, plus sereinement, attendre le résultat de Beveren-Lierse et ont mis un peu de pression sur les équipes bloquées à 26 et à 27 unités.

Trop prudents en début de rencontre, les Waeslandiens faillirent le payer cash après 20 minutes de jeu monotone. Bouabe lança splendidement... Sterchele. Félin, Lazic se jeta adroitement dans ses pieds pour maintenir la parité. Dheedene se chargea de la seconde alerte, que Lazic fit, de nouveau, capoter avant que Camara mette - enfin - Luciano à contribution (28e). Il se heurta à la main ferme du portier brésilien du GB qui fêtait ses 27 ans hier et qui se mit, de nouveau, en évidence dix minutes plus tard. Repoussant une première frappe d'Armounen, il ralentit la reprise à bout portant de Mbayo. Son réflexe permit à Monteyne de dégager le cuir sur la ligne.

Lokeren avait légèrement pris l'ascendant avant la pause. Il confirma cette tendance dès la reprise. Une minute après la touchette manquée d'Armounen, celui-ci lança Mbayo à la limite du hors-jeu. Il ne laissa plus Luciano sortir vainqueur du face-à-face (0-1). Cinq minutes plus tard, le même joueur manqua le break dans un nouveau duel homme contre homme mais Camara se chargea, en profitant d'une approximation de De Roeck sur un service en profondeur de Kristinsson, de doubler les chiffres. Sterchele, en profitant d'un mauvais dégagement de Doll, relança le suspense avec son 15e but. Le néo-Diable ne profita pas du rush final pour égaliser, malgré deux occasions très nettes.


Germinal Beerschot : Luciano; Lo- sada, Van Dooren, De Roeck (66e Soro), Dheedene, Monteyne; Col- man, King, Roelandts (66e Malki), Ca- vens; Sterchele.

Lokeren : Lazic; Doll, Carlos Pinto, Bouabe, Madi; Mbayo, Van Hoey, Overmeire (88e Diallo), Kristinsson (74e Clappaert), Camara; Armounen (90e + 1 Tambwe).

Arbitre : M. Allaerts.

Avertissements : Overmeire, Losa- da, Madi, Mbayo.

Les buts : 49e Mbayo (0-1), 60e Camara (0-2), 73e Sterchele (1-2).



© La Dernière Heure 2007