Lutun attend son heure

Football

Manu Salvé

Publié le

Lutun attend son heure
© Photonews
Découverte du Benjamin de la classe brugeoise

BRUGES L'atmosphère était lourde en ce début de semaine au Jan Breydelstadion. Après l'embellie constatée à Beveren (0-2) et contre Anderlecht (2-2), Cedomir Janevski a subi une première défaite sans gloire à Mons (1-0). Entre-temps, le remplaçant de Ferrera avait été adoubé par un certain résident gantois, Sollied (dont le Macédonien fut l'adjoint), opportunément présent lors d'un entraînement des Gazelles : "C'est un bon choix du Club car il a toutes les qualités pour réussir en dépit de son manque d'expérience."

En tout cas, Janevski a déjà imposé sa griffe, comme nous l'explique Lutun, qui n'a pas de Benjamin que le prénom puisqu'il est le plus jeune du noyau brugeois (né le 2 juin 1987, il dispose d'un contrat jusqu'en fin de saison) : "Ses entraînements mettent plus l'accent sur la technique. Et puis, il est passé au 4-5-1, ce qui induit pas mal de différences avec le 4-4-2 de son prédécesseur."

Révélation du stage d'hiver selon le staff technique, le défenseur franco-belge vivant à Nieppe (près d'Armentières, à trois quarts d'heure de route de Bruges) est déjà content d'être là.

"Je suis ambitieux mais il ne faut pas oublier que j'étais toujours dans le noyau B en décembre", explique-t-il. "Je travaille maintenant dans le but de recevoir ma chance. Cela dit, pas question de brûler les étapes, même si j'ai hâte de pouvoir entrer au jeu de temps à autre afin de me lancer dans le grand bain."

Qui est cet ex-international belge - 19 ans prestant dorénavant avec les - 20 (titulaire, il a marqué contre l'Italie la semaine dernière) ? S'il figure désormais dans le groupe pro du Club, Lutun continue à faire valoir ses qualités avec l'équipe B : "Je peux me prévaloir d'une vitesse appréciable et d'une certaine vivacité. Je ne suis pas grand (NdlR : 1,75 m) mais mon timing est bon. Quant à ma technique, sans être exceptionnelle, je pense qu'elle est suffisante. D'un autre côté, je dois améliorer ma vision du jeu et veiller à la précision de mes passes. Que ce soit en réserves ou en équi- pe nationale, je joue à l'arrière droit. Avant d'arriver à Bruges (NdlR : en provenance de Lille), j'évoluais en tant que médian droit, voire comme extérieur droit en 4-3-3."



© La Dernière Heure 2007

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info