Lyon a frappé un grand coup en s'imposant face à Bordeaux, l'un de ses concurrents directs


PARIS Lyon a frappé un grand coup en s'imposant face à Bordeaux l'un de ses concurrents directs, dimanche soir (2-1), profitant de l'incroyable liquéfaction de Marseille face à Lorient (3-2) pour creuser l'écart, tandis que Rennes s'est faufilé sur le podium grâce à sa victoire sur Monaco (2-1) lors de la 14e journée de L1.

Si l'OL avait délivré des signes inquiétants après sa défaite face à Metz (L2) en Coupe de la Ligue (3-1), il s'est grandement rassuré dimanche face à Bordeaux. Les champions de France, grâce à deux buts de Karim Benzema et Kim Kallström, ont étouffé la résistance bordelaise, s'imposant comme les patrons pour l'instant incontestés de cette L1, tuant peut-être même d'ores et déjà tout suspense.

Bordeaux est 6e à 9 points de l'OL et les Lyonnais possèdent désormais une avance confortable de 7 points d'avance sur les Marseillais, toujours 2e, mais qui ont eux vécu le pire scénario possible face à Lorient. Alors que tout leur souriait lorsqu'ils menaient au score 2-0, les Phocéens se sont totalement liquéfiés, encaissant trois buts en onze minutes en fin de partie.

Les Marseillais, qui avaient affiché leur volonté d'aller titiller le leader lyonnais ont montré leurs limites, grosse source d'inquiétude pour leur entraîneur. Ce match laissera certainement des séquelles du côté de la Canebière.

Solide PSG

Rennes a quant à lui réussi à se hisser sur le podium grâce à sa victoire sur Monaco (2-1) dimanche. Un but de Sow et de Briand, contre un de Cufré sur penalty, ont suffi aux Bretons pour s'accaparer une 3e place qu'ils n'avaient plus occupé depuis le 3 novembre 2007.

Mais les Rennais ne sont pas seuls. A égalité de points (25), les Niçois (4e), vainqueurs de Monaco (2-1) et les Toulousains (5e), qui ont eux battu Grenoble (2-0), complètent un trio bien regroupé derrière Lyon et Marseille.

Le Paris SG a, lui aussi, réalisé un joli coup en allant battre le Havre (3-1), alignant ainsi sa troisième victoire consécutive en une semaine (après Lille et Nancy en Coupe de la Ligue). En revanche pour Saint-Etienne, le cauchemar continue. L'arrivée d'Alain Perrin cette semaine après le limogeage de Laurent Roussey n'a rien changé, et la lente descente aux enfers des Verts continue, battus à Lille (3-0) et 18e du classement.

L'attaquant de Caen Steve Savidan a confirmé que le choix de Raymond Domenech de l'appeler chez les Bleus n'était pas une incongruité en marquant face à Nancy (1-1).

Valenciennes, dernier de la L1, s'enfonce un peu plus, battu une nouvelle fois (la 9e de la saison) par le Mans. Auxerre a lui battu Sochaux (1-0).

© La Dernière Heure 2008