Depuis jeudi, L'Inter de Milan a définitivement acquis Alexis Sanchez jusqu'en 2023. Prêté cette saison par Manchester United, ses statistiques honorables (4 buts et 12 assists) ont convaincu la direction milanaise et Antonio Conte de le recruter... gratuitement !

Pire que ça, selon différentes sources, les Mancuniens auraient payé entre 5,5 et 11 millions € pour résilier le contrat du Chilien qui courait jusqu'en 2022.

Si la somme paraît déraisonnable, elle ne l'est finalement pas tant que ça... quand on connait les montants déboursés par le club pour l'attaquant de 31 ans.

Un contrat juteux

D'abord, un salaire hebdomadaire de base de quasi 387.000 € et des bonus, dont un facilement débloquable à hauteur de 85 000 € pour chaque match disputé avec les Red Devils.

En intégrant un revenu net supplémentaire de 111.000 € par semaine provenant de son contrat de droit à l'image, il percevait plus de 620.000 € par semaine selon les estimations du Daily Mail. Cela faisait de lui l'un des joueurs les mieux payés de Premier League.

En complément, Manchester United devait céder environ 24.000 € par semaine à l'agent du joueur Fernando Felicevich.

Son rendement insuffisant (5 buts, 9 assists en 45 matchs) ont poussé le club à le prêter, dans un premier temps, à l'Inter de Milan. Mais, même chez les Nerazzurri, le géant de Premier League continuait à régler 332.000 € par semaine de son salaire.

En comptant sa prime à la signature s'élevant à 7,5 millions € lors de son arrivée en janvier 2018, au total, il aura coûté un montant astronomique de 73,5 millions €.

Si les compteurs affichent une perte sèche de quelques millions d'euros dans l'opération avec l'Inter, l'équipe d'Ed Woodward en ressortirait gagnante. Les tabloïds anglais estiment qu'elle aurait économisé près de 45 millions € en salaire, bonus et charges pour les deux années de contrat qu'il lui restait.

Un sacrifice qui en vaut la chandelle !