Annoncé dans quelques grands clubs belges, le gardien restera finalement au Canonnier

MOUSCRON À la fin du premier tour, le nom de Mark Volders était celui qui revenait le plus souvent pour un éventuel transfert. Anderlecht, Standard ou Genk: aucune de ces options n'a aboutie.

"Il y eut des pistes sérieuses au début du mercato, mais nous ne sommes jamais parvenus à trouver un terrain d'entente", précise-t-il. "Toutes les conditions n'étaient pas réunies."

Tout bénéfice pour l'Excelsior qui va garder le meilleur gardien du pays au moins jusqu'à la fin de saison. "L'an dernier, Mouscron m'a prouvé qu'il voulait me garder en prolongeant mon contrat de quatre ans. Les clubs qui me suivaient ont opté pour une autre solution. Il n'y a plus d'agitation autour d'un possible transfert, je resterai donc à l' Excel pour ce deuxième tour. Après, on verra..."

Très populaire auprès des supporters, Mark Volders va donc faire des heureux dans le kop. Mais le plus satisfait de ce non-transfert est bel et bien le principal intéressé.

"Je me suis toujours très bien senti à Mouscron. Tout est réuni pour que cela se déroule bien."

Seul bémol : les objectifs revus à la baisse.

"Je suis ambitieux. En début de saison, nous visions le haut de la colonne de gauche. Aujourd'hui, c'est le maintien. Cela fait mal, mais le club a pris sa décision. Il faut la respecter. Heureusement pour le mental de l'équipe, Christophe Lepoint reste jusqu'à la fin de saison. Après le départ d'Adnan Custovic, cela aurait été un nouveau coup dur."

La politique de l'Excel est désormais de miser sur le Futurosport.

"C'est bien de faire confiance à la jeunesse, mais il ne faut pas aller trop vite. Les nouveaux possèdent des qualités, mais ils sont encore très jeunes. Une équipe a besoin d'expérience. Il faut un certain équilibre pour être constant tout au long d'une saison", conclut-il.



© La Dernière Heure 2009