Le carton rouge adressé mardi en Ligue des Champions contre le PSG à l'entraîneur adjoint d'Istanbul Basaksehir Pierre Achille Webo, qui a reproché au quatrième arbitre des propos racistes, a été suspendu dans l'attente d'une enquête, a appris l'AFP mercredi auprès de l'UEFA, l'Union européenne de football.

En conséquence, le Camerounais pourra prendre place sur le banc mercredi (18h55) au Parc des Princes pour la suite du match contre le Paris Saint-Germain, interrompu la veille à la 14e minute.

Pierre Achille Webo a été désigné mardi soir par les propos du quatrième arbitre de la rencontre Sebastian Coltescu comme "le noir" en roumain ("negru"), épisode à l'origine d'une grosse colère des joueurs, qui a abouti à l'interruption du match, tous les joueurs ayant regagné les vestiaires.

"L"UEFA va enquêter par ailleurs sur l'administration de ce carton rouge", a fait savoir également l'UEFA. En effet, l'arbitre principal avait exclu Pierre Achille Webo après une discussion avec le quatrième arbitre.