Les joueurs porteront un T-shirt "No to racism" (Non au racisme), slogan de l'UEFA, et frappé des logos des deux clubs au sortir des vestiaires et pendant leur échauffement.

Avant le coup d'envoi, les joueurs des deux clubs et arbitres se réuniront dans le rond central, toujours avec les T-shirts, au lieu de s'aligner sur le terrain.

Le PSG et Basaksehir doivent disputer les 76 minutes restantes de leur match de Ligue des champions mercredi à partir de 18h55.

Le match a été interrompu après que l'entraîneur adjoint du club turc, Pierre Achille Webo, s'est indigné d'avoir été désigné comme "un noir" par un des arbitres de la rencontre.

Après de longues minutes de discussions au bord du terrain, les joueurs des deux clubs ont quitté la pelouse, un acte inédit au retentissement majeur.

Le seul enjeu sportif de la rencontre est la première place du groupe H pour le PSG, déjà qualifié pour les huitièmes, alors que le club turc est déjà éliminé.