Ce mardi, plusieurs accusations ont été adressées envers Felice Mazzu dans le cadre du Football Gate. Selon la RTBF, Delférière avait présenté l'ancien entraîneur de Charleroi au Serbe pour qu'il devienne le coach de Bruges. Si l'opération avait pu aboutir, ce qui ne sera finalement pas le cas, Delférière aurait réclamé un pourcentage.

Présent sur le plateau de RTL pour donner son analyse sur la Ligue des champions, Mazzu a répondu après ces accusations. "Tout d'abord, je suis content que vous me posiez la question", a commencé l'actuel coach de l'USG. "Beaucoup de téléspectateurs nous regardent et je tiens à dire que je suis très serein par rapport à cette histoire. Presque aucun reproche ne m’est fait. Mais je ne vais pas faire plus de commentaires par rapport à cette situation."

Il a ensuite conclu en répétant qu'il était très tranquille: "Forcément, ce n'est pas agréable de voir son nom lié à ce genre d'affaires. Mais je le répète je suis très serein par rapport à tout cela."

Thierry Luthers, de la RTBF, et Patrick Remacle (ex-RTBF) ont enquêté pendant deux ans, pour proposer ce mercredi soir un épisode d’investigation avec un documentaire.