Hazard : la France en était folle

Jonathan Lange
Hazard : la France en était folle
©BELGA

Eden Hazard a laissé une trace indélébile à Lille

LILLE Après sept ans passés en France, Eden Hazard a tiré sa révérence le 20 mai dernier après la victoire face à Nancy.

Jamais, sans doute, l’un de nos compatriotes n’aura autant marqué le football français, à l’exception peut-être de Raymond Goethals.

Si je pouvais, je demanderais la naturalisation d’Hazard. Ce petit belge, c’est de l’or” , reconnaissait récemment dans France Football Michel Hidalgo.

L’ancien sélectionneur des Bleus (de 1976 à 1984) est tombé amoureux du Brainois comme une grande partie de la France.

“Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu un tel talent en France”, reconnaissait l’an passé Jean-Pierre Papin alors que pour Zinédine Zidane, le doute n’est pas permis, Hazard est bel et bien “le crack du futur” .

À Lille, la cote d’amour du Diable qui a disputé 194 matches pour 50 buts et 47 passes décisives avec le Losc, a atteint des sommets à tous les étages du club.

“À son arrivée à quatorze ans au club, il m’a décrit tout ce qu’il allait faire. Je me suis dit  : soit il est fou, soit il est génial. En l’occurence, il est génial” , se souvient Jean-Michel Vandamme, conseiller du président Michel Seydoux.

Un président lui aussi dingue de son petit prodige. “C’est comme la carte d’un grand restaurant : il y a plein de plats et on ne sait lequel choisir, on voudrait tous les prendre. Pour Eden, c’est pareil : il y a tellement de gestes techniques qu’on ne saurait lequel sélectionner.”

“Un joueur comme Eden, c’est quelque chose de rare et d’exceptionnel. C’est quelqu’un d’exceptionnel ”, poursuit le directeur général Frédéric Paquet.

“Pépite” pour Mathieu Debuchy, “irremplaçable” aux dires de Benoît Pedretti, Hazard, que Joe Cole a comparé à Lionel Messi, a laissé un vide dans son ancien club où Rudi Garcia le regrette déjà.

“Je t’ai connu comme un joyau”, lui a lancé le soir de sa dernière son ancien entraîneur “et tu es devenu un diamant qui brille de mille feux”.

Prêt désormais à scintiller dans un nouvel écrin : plus que probablement Stamford Bridge.



© La Dernière Heure 2012


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be