Scholz pour quatre ans et demi avec le Standard

Le défenseur de Lokeren a passé des tests physiques avant de signer son contrat avec le Standard. Récit d’une dernière journée décisive qui s’est jouée à Daknam entre Duchâtelet, Vanden Stock, Lambrecht et le joueur danois. (MISE A JOUR !)

K. S., Y. T. et C. F.
Scholz pour quatre ans et demi avec le Standard
©Belga

Le défenseur de Lokeren a passé des tests physiques avant de signer son contrat avec le Standard.

Le dernier épisode du feuilleton de l’hiver s’est joué lundi soir : Alexander Scholz a passé ses tests médicaux au CHU de Liège et signera un contrat de quatre ans et demi ce mardi, mettant fin à la grande saga entre le Standard et Anderlecht. Cette ultime journée s’est déroulée en grande partie à Daknam, dans le grand décor du stade de Lokeren.

Le président Roger Lambrecht a d’abord reçu une délégation liégeoise emmenée par Roland Duchâtelet en début de journée. Les deux clubs ont pu trouver un accord assez rapidement, notamment grâce à une certaine générosité du Standard qui a accepté de payer un peu plus que ce qu’Anderlecht comptait offrir. Selon nos informations, Roland Duchâtelet va débourser deux millions et demi cash. Somme qui pourrait monter à trois millions selon les bonus.

En début d’après-midi , c’est Roger Vanden Stock en personne qui est arrivé à Lokeren. Une visite durant laquelle le président du Sporting a informé les Waeslandiens et Alexander Scholz qu’Anderlecht n’était plus intéressé par les services du joueur de vingt-deux ans.

Scholz était l’une des priorités réclamées par Besnik Hasi lors de ce mercato hivernal, mais les dirigeants bruxellois ont été déçus par l’attitude du défenseur. Alors qu’ils s’attendaient à trouver un homme enthousiaste de négocier avec le triple champion en titre, ils ont découvert un joueur hésitant avec l’entrée du Standard dans la danse vendredi. Scholz a même été jusqu’à montrer l’offre de contrat faite par Herman Van Holsbeeck aux dirigeants liégeois et a snobé un rendez-vous téléphonique avec ce même Herman Van Holsbeeck.

Une tactique finalement payante puisqu’il recevra un meilleur salaire en bord de Meuse. L’implication en dernière minute de Morten Olsen, ancien du Sporting et sélectionneur du Danemark, pour convaincre le joueur d’opter pour le club de la capitale n’a pas fonctionné.

Après avoir quitté le stade vers 16h lundi, Scholz a pris sa… Nissan Micra (contrairement à la majorité des footeux, il n’apprécie pas trop les belles voitures) pour se rendre à Sclessin. Il a passé ses tests médicaux en début de soirée, confirmant ce qu’Ivan Vukomanovic avait laissé entendre la veille après le match nul à Westerlo : "Scholz a choisi le Standard."

Au Standard, Alexander Scholz sera le remplaçant de Laurent Ciman, en partance pour le Canada et la Major League Soccer. Sa place de titulaire semble assurée alors que cela aurait pu être plus compliqué au Sporting vu les retours prochains de Chancel Mbemba puis de Bram Nuytinck. Il a, en outre, reçu la promesse de pouvoir partir à l’étranger dans deux ans.

De leur côté, les dirigeants anderlechtois ont déjà activé d’autres pistes pour renforcer la défense, même si l’espoir d’avoir un nouveau joueur pour le déplacement à… Sclessin dimanche est minime.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be