Manchester City sur la piste de Toby

Le profil de l’Anversois est très apprécié par les Citizens.

Jonathan Lange
Chelsea's Michy Batshuayi, left, fights for the ball with Tottenham's Toby Alderweireld during the English FA Cup semifinal soccer match between Chelsea and Tottenham Hotspur at Wembley stadium in London, Saturday, April 22, 2017. (AP Photo/Tim Ireland)
Chelsea's Michy Batshuayi, left, fights for the ball with Tottenham's Toby Alderweireld during the English FA Cup semifinal soccer match between Chelsea and Tottenham Hotspur at Wembley stadium in London, Saturday, April 22, 2017. (AP Photo/Tim Ireland) ©AP

Le profil de l’Anversois est très apprécié par les Citizens.

Que Vincent Kompany soit parvenu à boucler un quatrième match de rang dans son intégralité pour la première fois depuis le début de la saison dernière ne devrait pas faire changer d’avis à l’état-major de Manchester City.

Dans le grand chantier qui s’annonce cet été à l’ombre de l’Etihad Stadium, le renforcement des fondations en défense a été érigé au rang de priorité. Si Jason Denayer ne devrait être que de passage et s’oriente vers un nouveau prêt comme nous vous le révélions la semaine dernière, un autre Diable pourrait s’installer à City : Toby Alderweireld.

Le profil de l’Anversois séduit, avec sa qualité de relance, son âpreté dans les duels mais aussi sa capacité d’adaptation à un système à trois défenseurs centraux ou à quatre, ce qui colle avec la polyvalence que Pep Guardiola attend de ses hommes.

Acheté 15 millions d’euros en juillet 2015, Alderweireld n’a depuis cessé de progresser et la volonté de prolonger son bail côté Tottenham doit se lire au travers du double prisme de l’ambition de conserver tous ses cadres mais aussi de celle de bétonner le contrat de l’Anversois.

Pour l’instant , le Diable est lié aux Spurs jusqu’en 2019. Ceux-ci ont la possibilité d’activer à tout moment une option d’un an supplémentaire. Mais ils ne le feront pas pour la simple raison que lever cette fameuse option aurait pour conséquence d’offrir au Diable une clause libératoire de 30 millions qui entrerait en vigueur en 2019. Signer un nouveau contrat, ce que les Spurs négocient depuis de longues semaines, résoudrait en partie ce problème sans pour autant calmer l’intérêt de Manchester City.

Leader défensif d’une formation qui s’apprête à terminer pour la seconde fois de rang avec l’étiquette de l’arrière-garde la moins imperméable du pays, Alderweireld n’est pas le seul joueur de Tottenham à être pisté par City qui prospecte tous azimuts et qui suit avec attention les latéraux Kyle Walker et Danny Rose.Jo. L.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be