Rennes va faire une offre pour Trebel

Le médian français a un bon de sortie et veut un nouveau défi à l’étranger cet été.

Y. T. et C. F.
Anderlecht's Adrien Trebel pictured during a friendly game of Sporting Anderlecht against Dutch club FC Utrecht on the day six of the winter training camp of Belgian first division soccer team RSC Anderlecht, in La Manga, Spain, Wednesday 10 January 2018. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR
Anderlecht's Adrien Trebel pictured during a friendly game of Sporting Anderlecht against Dutch club FC Utrecht on the day six of the winter training camp of Belgian first division soccer team RSC Anderlecht, in La Manga, Spain, Wednesday 10 January 2018. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR ©BELGA

Le médian français a un bon de sortie et veut un nouveau défi à l’étranger cet été.

Adrien Trebel a purgé ses deux matches de suspension et sera de retour dans la ligne médiane du Sporting dimanche prochain contre Bruges. Mais ça ne devrait pas être pour bien longtemps : il peut et il veut partir dès cet été. Après un an et demi au RSCA, le Français de 27 ans a envie d’un nouveau défi, idéalement dans un championnat de plus haut niveau. Trebel risque d’avoir l’embarras du choix. Meilleur Anderlechtois cette saison et l’un des rares au niveau en Ligue des Champions, il a montré qu’il était prêt pour un niveau supérieur. Cet hiver, Marseille avait fait le forcing mais la direction anderlechtoise, déjà orpheline de Sofiane Hanni, avait fini par refuser. En contrepartie, il avait tout de même reçu un bon de sortie. "Et la nouvelle direction est au courant de cet accord", a-t-il précisé.

Cette fois, c’est un autre club français qui est sur la balle : Rennes se prépare à faire une offre. Si le nom est moins prestigieux, les ambitions sont quand même présentes. Actuel 5e de Ligue 1 et en course pour un ticket en Ligue Europa, le club breton ne manque pas de ressources financières. Rennes est entraîné par Sabri Lamouchi, en vue un moment comme coach du Standard l’été dernier.

Même s’il est fan de la Bundesliga, Trebel aimerait revenir par la grande porte dans son pays, après avoir dû fuir Nantes en 2014 sans avoir vraiment eu l’opportunité de montrer ce dont il était capable.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be