Le coronavirus aura-t-il la peau du transfert de Harry Kane à Manchester United ?

Selon le vice-président du club mancunien, les chances de recruter l'attaquant anglais se sont fortement réduites.

Rédaction en ligne
Le coronavirus aura-t-il la peau du transfert de Harry Kane à Manchester United ?
©BELGA

Selon le vice-président du club mancunien, les chances de recruter l'attaquant anglais se sont fortement réduites.

Depuis qu'il avait annoncé qu'il ne voulait pas rester à tout prix à Tottenham jusqu'en 2024, Harry Kane avait attisé les rumeurs de transfert à son égard pour cet été. Une des pistes les plus sérieuses envoyait l'attaquant anglais du côté de Manchester United avec un possible nouveau record de montant de transfert, battant ainsi les 222 millions d'euros dépensés par le PSG pour Neymar.

Mais la crise du coronavirus et l'arrêt des compétitions à travers le monde font perdre beaucoup d'argent aux clubs de football, ce qui pourrait freiner une éventuelle transaction. Le vice-président de Manchester United, Ed Woodward se montre en tout cas, très prudent : "Les spéculations sur des transferts autour de 100 millions de livres sterling (114 millions d'euros) refuse la réalité", a-t-il expliqué lors d'une vidéo-conférence avec des supporters des Red Devils.

Pour lui, le prochain mercato sera très différent de ce qui a été fait ces dernières années : "Il ne fait pas se faire d'illusion sur la taille du défi qui attend le monde du football. Cette été, le mercato sera différent", estimant également que le football arrive au second plan : "La réussite de notre équipe reste notre priorité, mais nous devons d'abord connaitre les impacts du virus avant de pouvoir évoquer un retour à la normale."

Ce qui l'incite également à la prudence concernant une éventuelle reprise de la Premier League cette saison : "Nous sommes évidemment impatients de revoir notre équipe sur le terrain. Peut-être pourrons-nous évoluer à huis-clos mais ce ne sera vraiment du football que quand les supporters seront de nouveau les bienvenus", a-t-il conclu.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be