Pjanic, Tolisso, Witsel, Icardi: la Juventus s'active enfin pour renforcer son effectif !

La Vieille Dame se doit de réagir après un début de championnat catastrophique.

Pjanic, Tolisso, Witsel, Icardi: la Juventus s'active enfin pour renforcer son effectif !
©D.R.

Mais où en est la Juve en ce début de saison? Auparavant synonyme de stabilité et de garantie sportive, la Vieille Dame vacille. Avec un point sur six en Serie A et une défaite qui fait tâche contre Empoli à domicile, le club se rapproche d'une crise. D'autant plus que le mercato ne doit pas rassurer les fans. Cristiano Ronaldo a claqué la porte et vient de réussir sa visite médicale du côté de Manchester United. Pour le remplacer, Kaio Jorge est la seule recrue du mercato estival avec Manuel Locatelli.

Heureusement pour les dirigeants, il reste encore un peu moins de 48 heures pour boucler d'éventuelle(s) arrivée(s). Cible de longue date, Miralem Pjanic est toujours excédentaire au FC Barcelone. Selon la Gazzetta dello Sport, le Bosniaque ferait tout pour revenir dans le Piémont. "Au cours de ces dernières heures, les contacts ont repris de manière claire entre Pjanic et la Juve. (...) Mire préfère retourner à Turin et il l'a fait savoir à tout le monde. Il a déjà refroidi les avances de Séville qui était chaud à l'idée de le recruter en prêt. Inutile de dire qu'Allegri serait heureux de l'accueillir à nouveau. Cette signature a fatalement repris du poil de la bête." Aux dernières nouvelles cependant, le dossier aurait pris du plomb dans l'aile.

Toujours selon le journal transalpin, la plan B serait un certain... Axel Witsel. "Dans le même temps, des discussions ont été entamées avec le Borussia Dortmund la semaine dernière. Lui qui a déjà été approché par les Bianconeri dans le passé. Cependant, aucun progrès n'a été constaté. Les deux clans ne sont pas d'accord sur les contours économiques de l'opération."

D'autant plus qu'Emre Can vient à peine de se blesser. Pour l'entraîneur Marco Rose, un départ d'Axel Witsel est impossible. Sur Twitter, son adjoint René Maric a annoncé qu'un transfert "n'avait aucun sens". Une transaction qui semble donc improbable même si le marché des transferts réserve parfois bien des surprises.

L'arrivée d'un milieu est également conditionnée au départ de McKennie. Arrivé en prêt l'été dernier avec une obligation d'achat à 20 millions d'euros, l'Américain a séduit l'an dernier. Et a attiré les convoitises d'autres équipes comme Tottenham. Mais le dossier est complexe. Fabio Paratici, le directeur sportif des Spurs qui vient d'arriver en provenance de... la Juve, voit d'un bon oeil un départ vers la Premier League. Il espérait obtenir un prêt ou un échange avec des joueurs des Spurs. Mais Sissoko ( qui finalement est parti à Watford) ou Ndombelé, les deux joueurs disponibles, n'intéressent pas la Vieille Dame. Surtout, elle veut vendre McKennie au prix plein pour gagner de l'argent sur sa masse salariale et renflouer un peu les caisses.

Un autre profil est visé comme plan C: Corentin Tolisso. Mais le joueur est sur le déclin. Pour le journal, "un prêt est presque impossible. Pour faire venir l'ex-joueur de Lyon, il faudrait un investissement qui n'est pas à l'ordre du jour. Même si Allegri apprécie le profil du joueur."

Enfin pour remplacer Ronaldo, Mauro Icardi est toujours espéré. Mais il ne sera pas facile à déloger malgré l'énorme concurrence au PSG. À cause de ses émoluments surtout. "Le salaire de l'ancien capitaine de l'Inter - 8 millions par saison plus 2 millions de bonus - invite à la prudence. Et les choix de Leonardo seront évidemment liés à ce transfert ou non: Icardi dépend de Mbappé. Un prêt avec obligation de rachat n'est pas à exclure, mais la réponse dimanche soir était claire : Mauro reste désormais au PSG."

Une chose est certaine, le mercato sera fou jusqu'au bout à la Juve !

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be