Ronaldo furieux d'avoir été remplacé à la 75e, Rangnick n'en démord pas: "S'il devient manager, il prendra la même décision"

La guerre est-elle déclarée entre CR7 et Ralf Rangnick? Le coach a en tout cas voulu désamorcer la bombe.

Ronaldo furieux d'avoir été remplacé à la 75e, Rangnick n'en démord pas: "S'il devient manager, il prendra la même décision"
©AFP

Décidément, le retour de Cristiano Ronaldo à Manchester United n'est pas de tout repos. La semaine dernière, le Portugais a mis un gros coup de pression à ses dirigeants et ses coéquipiers. Dans une interview pour Sky, il estimait qu'il n'était pas revenu en Angleterre pour jouer 6e ou 7e. En interne, on évoque même le fait que le Portugais souhaiterait quitter le club s'il n'est pas qualifié en C1.

Avec cet objectif en tête, les Red Devils se sont imposés 1-3 à Brentford ce mercredi. Une bonne victoire qui les rapproche à deux points de West-Ham (qui a un match de plus) actuel quatrième. Mais ce n'est pas ça que les médias retiendront de cette rencontre.

A la 71e minute, CR7 a été sorti par Ralf Rangnick. Une décision qui n'a pas plu du tout au quintuple Ballon d'or qui a clairement montré son agacement. Déprimé sur le banc de touche, le Portugais avait la mine des petits jours. Après la rencontre, le coach allemand a tenu à expliquer son choix. Tout en voulant désamorcer la bombe: "C'est normal, un attaquant veut toujours marquer des buts", a-t-il commencé aux micros de BT Sport. "Il revenait d'une petite blessure. Et nous avons également un match très important dans trois jours (face à West Ham, concurrent direct pour la C1).

Ralf Rangnick a surtout voulu rappeler que ce changement avait été effectué pour le bien de l'équipe. "Après ce qu'il s'est passé à Villa Park (United menait 0-2 avant de se faire rejoindre), nous devions absolument défendre notre avance. C'était important de revenir à une défense à cinq. Même si nous ne sommes pas parvenus à réaliser une clean sheet, il était important d'assurer nos arrières."

L'ancien maître à penser du groupe RedBull estime que plus tard, le natif de Madeire comprendra. "Bien sûr, je comprends que Cristiano soit ambitieux. Mais peut-être qu'un jour, s'il devient manager, il prendra la même décision après 75 minutes de jeu."

En conférence de presse, Rangnick a même expliqué les mots que les deux hommes se sont échangés. "Il m'a demandé: 'Pourquoi moi'? Pourquoi m'enlever?' Je ne m'attendais pas à ce qu'il me prenne dans ses bras car il n'était pas content. Mais je sais comment réagissent les joueurs qui veulent marquer des buts. Je n'ai aucun problème avec Ronaldo. Je répète: il revenait d'une blessure et il n'avait pas joué depuis 10 jours. Rashford et Martial étaient sur le banc. Alors pourquoi ne pas les utiliser? Je reprendrais la même décision", a-t-il expliqué.

Il n'en fallait pas plus pour exciter les médias anglais. Rapidement, le Sun s'est emparé de l'histoire et a expliqué que le clan du Portugais souhaite quitter le club en fin d'année. Pas de quoi alarmer Rangnick. "Cela fait maintenant six semaines que je suis ici et je n'ai jamais eu de problème avec Cristiano", a-t-il encore martelé. "Avant le match de Villa, nous avons discuté et nous avons convenu de ne pas le reprendre à cause de sa blessure. Il était disponible contre Brentford et il a commencé la rencontre. La chose la plus importante est de gagner des matchs. Et c'est ce que nous avons fait aujourd'hui", a-t-il conclu.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be