Oliver Kahn calme les ardeurs du Barça pour Lewandowski: "En Catalogne, il existe une compétition pour qui sortira la plus grande absurdité"

Partira? Partira pas? L'avenir de Robert Lewandowski est encore incertain.

G.J.

Ce mardi, le Bayern Munich s'est fait éliminer par Villarreal en Ligue des champions. Mais ce n'est pas la seule information qui agite le géant bavarois en coulisse. Effectivement, Robert Lewandowski est annoncé sur le départ cet été. Et le FC Barcelone est particulièrement chaud à l'idée de le recruter.

Après l'échec et le match nul contre les Espagnols, Oliver Kahn a pris la parole sur ce sujet délicat. Une chose est certaine, il ne veut pas entendre parler d'un transfert de sa machine à buts. "Tout d'abord, il est très important de rappeler que nous avons un contrat avec Lewandowski qui dure encore une saison", a commencé le président du Bayern sur Amazon Prime. Son objectif est clair: prolonger le bail du buteur polonais. "Nous avons toujours dit que nous entamerions les pourparlers et nous les avons entamés il y a longtemps."

"Nous ne sommes pas fous"

La semaine dernière, le journal catalan Sport avait annoncé que le Barça avait fait de Lewandowski sa priorité. Nos confrères affirmaient même que la décision était prise après des entrevues entre les différentes parties.

Cependant, le journal n'écarte pas le fait que Pini Zahavi, le célèbre représentant du numéro 9, profite de cet intérêt pour faire grimper les enchères. Pour rester à Munich, Lewi souhaiterait obtenir un nouveau contrat de trois saisons. Bien connus pour être des négociateurs difficiles, les dirigeants du Bayern souhaiteraient lui proposer un contrat de moins longue durée à l'attaquant de 34 ans. Et ce, malgré ses 47 buts en 41 apparitions cette saison.

De son côté, Sport affirme que cette opération devrait coûter approximativement 100 millions d'euros (entre le transfert et le salaire). Un gros investissement pour un joueur de cet âge. Même en s'appelant Robert Lewandowski et en étant l'un des meilleurs attaquants au monde.

Mais Oliver Kahn a bon espoir. Ce mardi, il a encore mis les fils barbelés sur son Kaiser. "Je viens de dire que nous avons un contrat d'un an pour Robert Lewandowski. (...) Nous ne sommes pas fous et nous ne parlons pas du transfert d'un joueur qui marque 30 à 40 buts avec nous chaque saison. Je ne pense pas que cela puisse être le cas", a-t-il encore expliqué.

Pour l'ancienne légende du Bayern, les informations des médias espagnols ne sont que pure spéculation. "Apparemment, il y a une compétition là-bas (en Catalogne, ndlr) : qui sortira la plus grande histoire absurde sur Robert Lewandowski...", a-t-il conclu.

La presse ibérique est effectivement connue pour son excès de zèle. Cependant, la situation contractuelle de Lewandowski pousse à la réflexion. Et si c'était pour cette année? Réponse cet été ou dans les mois à venir.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be