Le Bayern Munich entre dans la danse pour Haaland !

Le Bayern Munich devra faire face à une rude concurrence.

Rédaction
Le Bayern Munich entre dans la danse pour Haaland !
©AFP

Le Bayern Munich va-t-il refaire le même coup à Dortmund huit ans plus tard? En 2014, les Bavarois avaient réalisé le plus beau coup du mercato : faire venir Robert Lewandowski en provenance du BVB. D'autant plus que le Polonais avait été transféré gratuitement car en fin de contrat. Les dirigeants n'ont certainement pas regretté ce choix lorsque l'on sait que la machine à buts a fait trembler les filets 342 fois en 372 rencontres toutes compétitions confondues.

Ce mercredi, le très sérieux Bild annonce que Hasan Salihamidzic, le directeur sportif du Bayern, aurait rencontré le joueur. Le Norvégien était alors en déplacement à Munich pour quelques jours.

Contacté par nos confrères, le club, qui a fêté son titre de champion contre Dortmund ce week-end, n'a pas nié cette information. Dans le même temps, Oliver Kahn s'était déplacé à Monaco pour une entrevue avec Mino Raiola. Objectif : discuter des transferts de Ryan Gravenberch et Noussair Mazraoui. Ce qui renforce encore un peu les rumeurs lorsque l'on sait que le fantasque italien est l'agent des deux joueurs de l'Ajax et du cyborg de Dortmund.

Auparavant, une arrivée de Haaland en Bavière avait été jugée irréaliste. "C'est un excellent attaquant qui est très intéressant pour l'avenir", avait commencé l'ex-légendaire gardien de but. "Mais il est loin de nos possibilités économiques, avec des dimensions financières dépassant notre imagination."

Ce qui avait fait bien rire l'ami et porte-parole de la famille Haaland, Jan Aage Fjortoft, sur Twitter. "Le patron Kahn dit que le Bayern est hors de la course pour obtenir Erling Haaland à cause de l'aspect financier. Eh bien, eh bien... J'attends avec impatience le jour où toute la vérité sur cette affaire sera révélée." Ce lundi, il avait même été plus loquace encore. "Dans la course à la signature de Haaland, il y a trois voitures au départ: Manchester City a la pole position, le Real Madrid en seconde et le Bayern en outsider. Ils sont tous dans la course, il n'y a aucun accord et aucune date limite n'existe pour ce mois-ci." Des déclarations qui ne devraient pas ravir les clubs qui préfèrent travailler dans la discrétion pour réaliser des transferts.

Aujourd'hui, les choses ont peut-être changé. Avec comme détonateur l'élimination en Ligue des champions contre Villarreal. Lewandowski est en fin de contrat en 2023 et a multiplié les appels du pied vers le FC Barcelone. Tandis que le Norvégien ne jouera jamais les doublures de son rival en Bundesliga. Bref, l'avenir de l'un est certainement lié à l'autre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be