Énième coup de folie sur la Canebière: Sampaoli claque la porte

Jorge Sampaoli a démissionné à la surprise générale, rappelant le départ tout aussi précipité de Marcelo Bielsa au même endroit.

Parcinski Julien
Énième coup de folie sur la Canebière: Sampaoli claque la porte
©AP

C’est un coup de tonnerre qui s’est abattu peu avant midi sur Marseille mais à vrai dire, on se demande si les supporters olympiens s’en étonnent encore. En 2015, Marcelo Bielsa avait posé sa démission au soir de la première journée où Caen avait surpris le Vélodrome (0-1).

Sept ans plus tard, celui qui est considéré comme son fils spirituel l'a fait un mois avant la reprise. Jorge Sampaoli a jeté l'éponge, mécontent du début de mercato de ses dirigeants, alors que Pablo Longoria parlait d'une prolongation de contrat il y a quelques semaines. "L'Olympique de Marseille et Jorge Sampaoli annoncent leur décision commune de mettre fin à leur collaboration", retrouvait-on dans un communiqué disponible sur les réseaux sociaux du club. "Nous sommes satisfaits du chemin parcouru et des émotions vécues ensemble, mais à la suite d'une longue réflexion, les deux parties, qui agissent dans l'intérêt du projet de l'Olympique de Marseille, ont convenu de mettre un terme à cette étape. "

L'Argentin a réagi de son côté sur Instagram de manière plus laconique. "Mon rythme et mes objectifs ne sont pas les mêmes que ceux des dirigeants. Il n'y a pas de mal à prétendre à des choses différentes."

La collaboration de 16 mois entre l’OM et le Sud-Américain s’était pourtant révélée fructueuse. Arrivé dans un club en crise après le licenciement d’André Villas-Boas, Sampaoli a redressé la barre au point que les Bleu et Blanc ont décroché la deuxième place, synonyme de qualification directe à la prochaine Ligue des champions.

L’appétit de l’ex-sélectionneur du Chili s’est agrandi et il avait déjà déclaré qu’il ne comptait pas faire de la figuration dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Les recrues de Samuel Gigot, l’ancien Gantois, et du jeune Issac Touré l’ont lassé.

Longoria a déjà "un candidat en tête"

Pris au dépourvu, Longoria s'est tourné directement vers le futur en conférence de presse tout en remerciant son désormais ancien entraîneur. "Ce n'est pas une journée facile. C'est un ami qui s'est très bien comporté durant toute la saison. On doit le remercier pour son comportement honnête, professionnel", a confié le président. "Il a renoncé à tous ses contrats. Il est parti en Monsieur, comme il est arrivé. Il a eu un respect énorme pour le club […] C'est mieux de nous séparer maintenant plutôt que dans un mois ou au cours de la saison."

L'Espagnol veut conclure la venue du nouvel entraîneur le plus vite possible. "On a déjà commencé à travailler sur la suite. On a des conversations avec des candidats. On a un candidat en tête, c'est la piste qu'on va privilégier. On veut donner de la continuité à un groupe fort. On veut augmenter le niveau de compétitivité de l'équipe. Notre objectif, c'est d'avoir le coach en place en début de semaine prochaine."

Avec ce nouvel épisode, les Marseillais prouvent encore qu'ils n'ont pas un club comme les autres. "Le mercato, c'est comme les cadeaux de Noël. Il y a de l'envie de jouer la Ligue des champions. Je ne crois pas que c'est un manque d'ambition. L'OM est un club instable par nature."

Au grand désespoir de ses fans.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be