Axel Witsel a passé la soirée à Turin. En vain, il retournera au Zenit après la trêve internationale. Le mercato est terminé depuis 23h ce mercredi, en Italie.

La situation était complexe: le Zenit attendait de lui trouver un successeur avant de le laisser partir alors qu'Hernanes, initialement proposé aux Russes, devait signer au Genoa uniquement si le Diable débarquait à Turin! Il n'en sera finalement rien puisque aucun accord n'a pu être trouvé avant 23h, moment de la fermeture du marché des transferts en Italie.

Comme l'expliquent nos confrères de Sky Sports, il aura finalement manqué du temps pour trouver un accord mais le deal pourrait se faire en janvier. Pourtant, Witsel, la Juve et le Zenit semblaient tous d'accord depuis le début de semaine. Qu'est-ce qui a donc bien pu coincer ? Le Zenit semble avoir demandé plus d'argent que prévu au tout dernier moment et la Juventus n'a pas souhaité se laisser faire.

Un coup dur pour l'ex-Standarman quand on sait que la Juve négocie depuis des semaines et que le joueur cherche à quitter le championnat russe. Le Zenit a donc bloqué Witsel au dernier moment (contrairement à Garay qui est parti à Valence sur le gong). Cela risque de coûter cher au club russe puisque à 6 mois de la fin de son contrat, le Diable rouge risque de partir pour une bouchée de pain, comparé aux 40 millions investis en 2012...