Le FC Barcelone est au bord de l'implosion ! Depuis sa retentissante et honteuse défaite face au Bayern Munich (2-8) en C1, les langues se délient en coulisse. Lionel Messi aurait tout simplement décidé de jeter l'éponge ! En fin de contrat en 2021, l'Argentin souhaiterait ne pas attendre cette date butoir pour mettre les voiles. Cette information explosive est divulguée par Marcelo Bechler, qui n'est autre que celui qui avait annoncé le départ de Neymar au PSG à l'été 2017.

Le journaliste d'Esporte Interativo a été très clair: "L'information que nous avons à Barcelone aujourd'hui, dimanche 16 août 2020, est que Lionel Messi souhaite quitter Barcelone maintenant. Et la direction du Barça a déjà été mise au courant. Messi a encore trois ou quatre belles années devant lui, et le projet du Barça ne lui plait pas. Bien sûr, nous devons assurer l'anonymat à notre source mais il s'agit d'une source interne au club. Qui nous a dit, en off "En tant d'années ici, je n'ai jamais vu Messi aussi éloigné du Barça", a-t-il expliqué dans une vidéo postée sur Twitter.

Les Catalans vivent une crise identitaire autant qu'institutionnelle. Messi a toujours été au centre des projets sportifs du club et le voir partir pourrait faire l'effet d'une bombe. Pour certains, l'objectif de cette communication serait de mettre la pression sur le président en place Josep Maria Bartomeu, avec qui la relation est détestable. Ce dernier est dans l'oeil du cyclone depuis pas mal de temps déjà.

A la fin de la dégelée subie face aux Allemands, Piqué avait également déclaré: "Tout le monde devrait y réfléchir, le club a besoin de changements, je ne parle pas de l'entraîneur, ni des joueurs, je ne veux désigner personne, structurellement l'équipe, le club a besoin de toutes sortes de changements, parce que ce n'est pas la première fois que cela nous arrive, ni la deuxième ou la troisième fois." Pour beaucoup, ce tacle appuyé s'adressait directement au président en place.

Pour Marcelo Bechler, la décision de Messi n'est pas encore figée. Si le Barça tient à Messi, il devra se restructurer pour provoquer une véritable révolution. "Il a une clause libératoire de 700 millions d'euros. Pour la prochaine saison, le projet n'est pas passé par lui et il ne croit pas en ce projet. La défaite 8-2 est aussi un motif. Le Barça peut encore lui faire changer d'avis. Il peut. Comment ? Difficile de le savoir..." Pour d'autres médias, seules des élections anticipées pourraient pousser l'Argentin à rester en Catalogne.

Hier, la presse catalane annonçait une réunion de crise afin d'évoquer les sujets chauds: le C4 de Quique Sentien plus Eric Abidal, les élections anticipées et... l'éventuelle prolongation de contrat de Lionel Messi. Preuve qu'il existe un fossé entre la présidence en place et les envies du sextuple Ballon d'Or.