Un club de Premier League a récemment perdu 1,1 million d’euros après qu’un accord de transfert a été visé par des hackers. La fraude a finalement été arrêtée par la banque du club. 

Le Centre national de la cybersécurité britannique (NCSC) l’a annoncé dans un rapport. Ce rapport précise que l’adresse mail du dirigeant responsable a été piratée et qu’un montant d’un million de livres a pu être volé. 

La banque du club avait tiré la sonnette d’alarme et annulé la transaction. Ce ne serait pas la première fois que des clubs sportifs britanniques sont visés. Il leur est d’ailleurs conseillé de renforcer leur sécurité sur Internet.